Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Madame Irma l'avait prédit :
 




C'est donc le mercredi 4 mars, que le LPK a signé "l'accord" conditionnant l'issue de 44 jours de mise en coupe réglée de la Guadeloupe, 44 jours, improprement dits "de grève générale".
 
Après 44 jours... règlementaires. Comme Madame Irma l'avait prédit.
À défaut de boule de cristal, il y a une... explication. Tellement simple, tellement évidente (quand on sait qui sont les meneurs de ce LKP révolutionnaire déguisé en comité de citoyens indignés par le coût de la vie, quand on connaît leurs motivations, et quand on sait qu'en aucun cas le sabotage de l'économie guadeloupéenne ne les met en danger), que Madame Irma n'a aucun mérite.
 
L'explication, la voici : les fonctionnaires perçoivent intégralement leur traitement en cas de conflit de longue durée durant 45 jours d'affilée. Après, c'est une autre histoire.
 
Madame Irma avait déjà prophétisé que le vendredi 6 mars serait une date clé pour la Guadeloupe. Elle peut en faire autant pour la Martinique : le 20 mars y sera également une date clé. Ou le 19.
 
Quant à l'avenir ?
 
Madame Irma vous prédit déjà que les troubles recommenceront : car les chômeurs-Domota viendront par dizaine de milliers s'ajouter aux centaines de chômeurs-Jégo (ceux que le sabotage des lois de défiscalisation a déjà privé de leur emploi, suite à l'abandon de la plupart des grands projets d'investissements privés prévus dans les DOM).
 
Et Papa Dom fera récolter au peuple gwadloupéyen les fruits qu'il les a fait semer à l'insu de leur plein gré (n'oublions pas qu'avant de devenir Président à vie d'Haïti, le méchant Papa Doc passait pour le gentil Docteur Duvallier, ce bon médecin des pauvres). Là, on  pourra vraiment parler d'économie de... plantation.
 
Comprennent ceux qui pourront.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Minable et plein de bassesses ce commentaire. Qui de surcroit a visiblement pour intention de nuire à l'image du LKP.Peu importe que ces "fonctionnaires" ont eu un maintien de leur salaire durant la grève là n'est pas le problème. De faux pretextes maintes fois mis en avant par des détracteurs de ce soulèvement populaire .Avis à ces detracteurs : ON SE SOUVIENDRA A JAMAIS D ELIE DOMOTA COMME L HOMME QUI A DENONCE LES ABUS QUE SUPPORTAIENT LES GUADELOUPEENS L HOMME DU PEUPLE GUADELOUPEEN  L HOMME GRACE A QUI PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT LE 20  JANVIER...etc... et non pas comme  le fonctionnaire qui a bénéficié du maintient de salaire durant les 44 jours de grève locale.Pour finir, il serait bon de savoir depuis combien de temps certains patrons VERREUX se sont enrichi sur le dos de malheureux sous payés et exploités. Certainement pas 44 jours ou 45 !!!!!!!Le chomage : regarde en france 350 000 emplois détruit en 2009 (et pourtant pas de greve depuis 45 j!!!)il serait insensé de croire qu'il n'aurai pas franchi l'océan atlantique pour débarquer sur nos ils déja fortement atteinte et ce depuis belle lurette. On passera juste de 25 % de chomage à 30 voir 35 !! qu'est ce que ca change. On est bien loin des 8 % en france métropolitaine...Continuez !!!! détracteurs du mouvement social aux antilles Continuez vos critiques envers le LKP le C5F.vOUS LEUR FAITES UNE PUB D ENFER qui ne saurait atteindre des inconditionels du mouvement tel que moi.a bon entendeur
Répondre
E

Domota! "Toujours", "à jamais", etc.
Je vous laisse à votre petits délire, et à vos illusions, espèce de "bon blanc"
EB


B
Bonjour, J'aimerais avoir des précisions sur ce bruit qui courre au sujet du traitement des fonctionnaires en cas de conflit de 45 jours. Si quelqu'un connait le texte de loi ou le décret qui en parle, merci de me faire parvenir les références.
Répondre
C
Il n’y a pas que les fonctionnaires !
 
« L'explication, la voici : les fonctionnaires perçoivent intégralement leur traitement en cas de conflit de longue durée durant 45 jours d'affilée. Après, c'est une autre histoire. »
 
En réponse à ces propos, étant ancien syndicaliste CGT (1969/1994) si sous MITTERRAND cela s’est vu ! Il n’existe aucune loi qui oblige les partons à payer les jours de grèves, par contre il y a possibilité de négocier avec le patronat, pour que effectivement il y ait paiement d’une indemnité, c'est-à-dire que les jours de grèves payés le sont au détriment des congés payés et des jours de RTT soit, 25 jours de congés ouvrés plus les 20 jours de RTT accordés aux fonctionnaires cela fait 45 jours, mais il ne faut pas perdre de vue que si le paiement des congés est effectué pour les jours de grèves, les congés payés et la RTT sont soldés du même coup, il y a une autre façon de percevoir un salaire pendant les grèves, c’est de négocier des heures supplémentaires non rémunérées et à la condition que cela soit possible jusqu’à épuisement des heures perdues en grève (c’est un principe de démocratie)    
Répondre
M
est-ce bien vrai, cette histoire des 45 jours pour les fonctionnaires ?Si oui, une honte de plus et une lumineuse évidence nous éclaire soudain !
Répondre
M
Bonjour, personne n’a pu me citer les références du texte qui acterait que « les fonctionnaires perçoivent intégralement leur traitement en cas de conflit de longue durée durant 45 jours d'affilée », et qu’on lit ou qu’on entend un peu partout …Le connaissez-vous ?
Répondre
E

Voir parmi les commentaires récents, celui d'un lecteur, ancien syndicaliste, M.Vidal, qui donne une xplication interessante.


D
Je suis un peu etonné par cette information de 45 jours vous pouvez donner vos sources ?
Répondre
C
je ne suis pas pro-lkp , loin de là, en revanche je trouves votre affirmation du paiement de 45 jours de grève largement sujette à interrogation. Je suis moi-même fonctionnaire et je n'ai jamais entendu de tels propos, en revanche j'ai déjà eu 1 jour de retrait de salaire, alors quid des 45 jours? une petite explication, voire un lien vers l'article sur légifrance ?merci et ...continuez
Répondre