Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

LA CRISE - Vue de l’intérieur





LA GUADELOUPE subit une crise. La crise est mondiale.
Un Collectif à décidé de former un mouvement LKP pour des revendications : Pourquoi pas ? Nous avons la chance d’être dans un pays de droit : la grève est autorisée
Qui pourrait refuser :
  • 200 euros par mois en plus pour les bas salaires ?

  • Une lutte pour le pouvoir d’achat, contre «  la profitation »  

Tout cela est très intéressant. La cause est Fédératrice.

Les défilés dans les Rues commencent.

La méthode devient très vite terroriste.

Application de la Méthode Nazi

On fait hurler et scander des slogans, le bras tendu, Le poing fermé

Il faudra reconnaître les bons en rouge avec un ruban rouge sur la voiture, pour les autres On n’a pas encore prévu de couleur, (tiens ! à cette époque c’était le jaune.)

On entend : «  OBAMA a pris le pouvoir aux ETATS UNIS nous allons prendre le pouvoir à la GUADELOUPE »

La date du 20 janvier 2009 n’est pas choisie au hasard, c’est leur investiture.

Est-on venu négocier ou bien est-on venu montrer sa force, accuser s’imposer ?  Après des semaines de grève, les négociations se prolongent

La Guadeloupe n’étant pas en grève totale. Il faudra la bloquer complètement.

C’est la solidarité par la terreur. Il faut montrer sa puissance.

Surpris de n’avoir pas eu tout de suite ce qu’ils exigeaient des uns et des autres, le LkP menace, Il est campé sur ces 200 euros net promis pour les bas salaires. Il doit avoir ce résultat pour établir sa puissance et maintenir ses troupes.

Alors on casse tout. Les magasins sont brûlés, des barrages mis en place sur les routes. On cherche l’affrontement avec les forces de l’ordre, en espérant une bavure venant des policiers…

Le leader du LKP Jubile et dit à la télévision privée «  Ils ont peur du peuple de la Guadeloupe  »

Perte des libertés individuelles

On n’a plus le droit de travailler, de circuler, d’aller à l’école, de penser …

Les radios sont devenues Radio LKP, les principales télés sont en grève

Une petite télévision privée a le mérite d’exister, elle fait de la télé réalité.

Défense de travailler

Des commandos demandent aux employés de quitter leur travail immédiatement. Aux commerçants de baisser le rideau

Atteinte au droit du travail par la force et la violence

Les commandos du LKP circulent disent qu’ils veulent seulement convaincre les gens de les rejoindre pour la cause. Pour l’avenir de nos enfants,

Mais quel exemple  pour eux : Deux commerçants résistent, ils sont tabassés laissés par terre, ils témoignent mais envisagent de quitter la Guadeloupe.

Le seul choix est de fermer ou se faire corriger avec violence, et voir s’envoler la marchandise. Ils chassent les clients mais les encouragent à partir avec les chariots pleins sans payer, encore un bel exemple pour nos enfants ….

Le choix est simple : «  Soit vous fermez l’entreprise et obéissez immédiatement soit nous allons revenir  vous convaincre de fermer avec beaucoup de fermeté. il vous faudra être solidaire … COMPRIS ! ! ! »

Mais on entend dire sur les ondes : «  tous les commerçants de Pointe-à pitre

sont solidaires, lorsque nous «déboulons » les commerçants ferment par solidarité avant qu’on ne le leur demande.

Les voitures sont cassées, brûlées, les bacs à essence percés, par des jeunes qui proclament leur attachement au LKP, sûrs de l’impunité déjà réclamée pour les sympathisants du LkP.

La solidarité par la terreur et par la privation de la liberté

Chants Possessifs On nous fait des explications de texte «du nous, et du yo ».

Mais nous serons toujours le nous ou le yo de quelqu’un car la «profitation » s’installe avec la pénurie. ( Essence au noir à 6 euros le litre..) Dans le sillage de LKP, Il semble que le petit commerce marche aussi très bien, vente de tee- shirt  et de CD ! .


Revendications sur L’Education

Choix des programmes à l’école. Allons-nous vers des écoles de type

Talibans ?

- Choix de la langue à utiliser de préférence le créole, pourtant il faut passer

les examens en français pour avoir des diplômes nationaux.

Faute de cours, l’année scolaire est bien compromise.


La majorité silencieuse commence à se rendre compte que derrière tout cela il y une machination bien organisée et bien préparée depuis plusieurs mois.

Le mouvement commence à montrer son vrai visage

Si la foule qui défile est importante certains disent 10.000 à 15.000,d’autres 80.000 personnes, qu’importe, il faut admettre que plus de 400.000 personnes observent en silence, et s’interrogent.

S’il ne s’agissait pas seulement de réclamer 200 euros. ?

Et s’il s’agissait de déstabiliser le pays. De montrer sa force à l’état et aux élus. ?

Montrer qu’on sait mobiliser qu’on peut bloquer l’île. Montrer son pouvoir.

Nous avons maintenant un avant goût de ce qui nous attend.

Interdiction d’aller dans les supermarchés. C’est à eux de décider pour nous

Défense de circuler. Pas d’essence on circule quand ils le veulent

Défense de penser différemment. : selon la formule «celui qui ne pense pas comme moi doit ètre muselé. » Et on saura comment le faire taire. D’ailleurs personne n’ose plus parler ouvertement. Il ne faut surtout pas critiquer les méthodes du LKP ouvertement, on se ferait mal voir. Alors on se tait, on observe. On surveille ses paroles ne sachant pas qui est en face de soi.

L’Ile est petite …

Destruction de l’économie ce qui semble les laisser indifférents. La situation s’aggravant, Les touristes prennent la fuite L’histoire nous a montré que c’est pendant les périodes de crises qu’on voit émerger des dictateurs.

Sommes-nous déjà dans une république «  Bananière » totalitaire. ?

Nous nous rendons compte que derrière tous cela se cache d’autres raisons.

Tous les déçus du non au Référendum refont surface. Ils vont nous éduquer de gré ou de force. A l’usure nous devrons être Formatés la solution qui est proposée pour faire notre bonheur est en priorité le changement de statut,

Ils viennent à la télévision privée répéter la même rengaine : Si le peuple a voté «non » en décembre 2003 c’est qu’il n’a rien compris on lui a fait peur. Il faut le pendre en mains, le rassurer. TROP C’EST TROP

Ceux qui demandent tant le respect sont entrain de traiter d’abrutis 75% de la population de la Guadeloupe qui a dit NON .

Commencez par les respecter. Ils avaient très bien compris.

Faire croire que le changement de statut est l’unique solution pour résoudre tous les Problèmes des Guadeloupéens et nous apporter le bonheur, C’est nous faire croire qu’il suffit de casser le thermomètre pour faire tomber la température.

Toujours ce désir de puissance de quelques-uns uns  qui ne tiennent pas compte de l’intérêt des autres. C’est notre mentalité qu’il faut changer.

Les mauvais ouvriers disent qu’ils ont toujours de mauvais outils.

Une réforme est prévue, nous l’examinerons comme les autres de l’hexagone ..

Nous sommes gênés par les lois Françaises, mais nous ne sommes pas gênés

par les subventions auxquelles nous avons droit en tant que Français.

Dans l’hexagone aussi cela ne va pas mieux…C’est la récession ! !

CERTAINS DEMANDENT déjà de NOMMER UN GOUVERNEMENT PROVISOIRE DE LA GUADELOUPE lors des réunions du LKP.

Mais ils ne sont pas d’accords entre eux ? Il faut attendre que la population soit bien conditionnée. Chacun commence à jouer sa propre partition dans l’orchestre.

Cuba n’est pas très loin, mais Haïti non plus. Leur idole le Che, Castro ? pourquoi pas papa et baby Doc et Aristide ? On applique déjà les méthodes

des tontons macoutes.

Les Guadeloupéens sont –ils prêts à vivre :

- avec 15 euros mensuels comme à Cuba, nous qui en demandons 200 en plus ?

  • à manger des galettes de terre comme à Haïti, qui passe de révolution en

révolution.

- Les fonctionnaires sont-ils prêts à perdre leur 40 %, d’autres leur 13ème mois.

Quel est le montant des allocations (argent braguette )à Cuba et à Haïti ? .

On parle de distance avec l’hexagone, elle est pourtant bien réduite avec - la visio conférence, Internet, msn webcam, la téléphonie.


Nous avons des élus qui sont sûrement imparfaits et font des erreurs, des dépenses inutiles. Ils doivent être davantage à l’écoute de la population.

Mais le Choix des dirigeants doit être fait dans les Urnes, pas dans la rue.

Ils ont été régulièrement élus. Si nous ne les respectons pas, respectons au moins leurs fonctions. Avons-nous déjà un baby doc chez nous ?

Les élus ont été surpris et nous serons aussi surpris par ce qui se trame dans l’ombre. Il y a beaucoup de maladresses dans ces négociations avec les patrons.

et avec l’Etat. Le nouveau Préfet fait de son mieux et navigue à vue.

Il faut accuser, haranguer l’Etat, ridiculiser les élus, menacer les patrons. Il faut imposer son diktat ses méthodes, et cela marche.

Les Médias sont bien utilisés, les politiciens débarquent chacun pour soi.

Le LKP a posé de vraies questions, mais on doit savoir arrêter une grève.


Si le but est de désespérer à terme les Guadeloupéens pour mieux les dominer et les entraîner ailleurs, alors il faut le dire…

Si on veut tuer les gros, avant eux on tuera tous les petits ! !

Maintenant  après plus d’un mois de fermeture la Guadeloupe est sinistrée.

Les 200 euros sont exigés par le LKP. Il en a besoin pour maintenir ses troupes mobilisées et montrer sa force pour ses autres exigences

Le LKP a choisi l’ordre pour les défilés, mais a choisi aussi la violence la terreur, les menaces, la destruction

La cause était juste mais, la méthode est mauvaise et l’un se méfie de l’autre

Même si les 200 euros sont donnés aux salariés, personne n’aura gagné

- ceux qui pourront les toucher, seront ceux qui auront encore du travail.

La cohorte de chômeurs annoncés donnera surtout du travail à l’ANPE. 

  • Les fonctionnaires les syndicalistes sont sûrs de retrouver leurs postes et

leurs salaires.

  • Les autres les plus fragiles vont se mobiliser derrière ceux qui ont réponse à tout. Ils ont déjà entrepris leur travail de formatage pour la pensée unique surtout chez les jeunes, et tous les insatisfaits.

Beaucoup de guadeloupéens devraient se soumettre à une thérapie pour

apprendre à vivre et construire ensemble

Les problèmes ne manquent pas. La crise est là ,Notre avenir est en jeu .

Deux Guadeloupéens ont déjà perdu la vie deux de trop. Un autre est

dans le coma nous pensons très fort à lui.

cela est injuste.

Chacun doit faire son « Mea - Culpa » 

Attention aux manipulations, sinon le pire est à venir ! ! !

Observateurs Guadeloupéens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hon Prophète JahOlivier 05/03/2009 03:55

LE LION CONQUERANT BRISERA TOUTES LES CHAINES
 
ROYAUME D’ABONDANCE                                                                                                   CONGRES INTERNATIONAL                                                                                                        EGLISE DU SALUT
DE LA NATION ROYALE D’ETHIOPIE                                                                                NOIR D’ETHIOPIE AFRIQUE  
● GOUVERNEMENT ET LIGUE NATIONAL ET INTERNATIONAL POUR                                                                                                                                                                                        LA LIBERTE DU PAUVRE PEUPLE D’ETHIOPIE
● LE SABBAT DOIT ETRE SANCTIFIE.
● LIBERTE, REDEMPTION, RAPATRIEMENT INTERNATIONAL.
● ROYAUME DE JUSTICE DE MELCHIZEDEC.                                                                          
● GOUVERNEMENT DE LA SUPREMATIE NOIRE                                                                        
  POUR LES PAUVRES ET LES DEMUNIS.                                                                                      
● NATION SOUVERAINE NOIRE D’ABONDANCE UNIE                                                                   

Maneken-piss 04/03/2009 19:46

Dites une fois pour voir, je croyais que c'était un blog politique ?Je m'aperçois que vous travaillez en sous-main pour un OPHTALMOLOGISTE !Un peu de constance dans le choix des polices de czractères s'il-vous plait.Amicalement, bien sûr :-)

D.M 04/03/2009 16:00

Cher Monsieur,Unarticle du think-tank KPL paru sur Grioo.com.CordialementD.M