Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Courage et bon sens.

Le Scrutateur publie ci-dessous un message du PDG de Gardel, au Moule, dont il souhaite la plus large diffusion.
Honneur à Ivan de Dieuleveult, pour un courage et une lucidité, occultés ces jours-ci en Guadeloupe.


En ce qui concerne GARDEL j'ai eu l'occasion d'apporter mon témoignage à de nombreuses reprises dans des échanges de mails ainsi que dans la presse (voir France Antilles de lundi 23 février) sur RFO ainsi que sur RTL, RMC , Europe1. J'ai invité solennellement Ségolène Royal, José Bové et Olivier Besancenot profitant de ce qu'ils étaient en Guadeloupe, venus "soutenir" le LKP et qu'ils avaient déclaré (à quel titre ) que : "les Patrons doivent et PEUVENT payer les 200€", à venir me rejoindre chez GARDEL pour que nous examinions ensemble la situation.

C'est un comble ils n'ont jamais dirigé la moindre entreprise, ils ne savent pas ce qu'est un bilan et un compte d'exploitation et ils affirment, ils assènent de façon péremptoire des inepties. 

Je n'ai pas dit qu'ils étaient irresponsables, ce qu'ils sont pourtant, je me suis contenté de dire que leurs propos étaient irresponsables.
Personne ne s'est rendu à mon invitation pour venir vérifier les bilans, comptes de résultats de Gardel et les simulations que j'ai faites et qui aboutissent à 1,5M€ pour une masse salariale de 10M€.

Gardel, structurellement déficitaire, ne PEUT PAS faire face à cette revendication.

Chaque année les NAO me font trembler. Nous avions réussi à contenir à 2,5 % depuis 3 ans et c'est déjà trop.
200€ c'est 15% ! et nous aurons derrière les NAO de branche et les NAO internes !

 

Merci de transmettre à tous les groupements du patronat MEDEF, MPG, CGPME, MPI, UCEG  etc...

 

Je suis d'accord avec Nicolas VION, il faudrait faire preuve de fermeté et dire N0.

 

Le chômage a augmenté de 90.000 en janvier en France, de 180.000 en Espagne et de 380.000 en Allemagne.

En Guadeloupe quand le mouvement s'arrêtera, s'il s'arrête un jour, il faudra faire les comptes et bien mettre en évidence que la responsabilité en incombe DIRECTEMENT et TOTALEMENT au LKP. Il faut relever le tête et dire les choses. Il faut cesser de baisser pavillon. Je crois qu'il ne faut pas avoir peur.
Un peu de courage que diable.

 

Cordialement.

Ivan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article