Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Information sur le Groupe Bernard Hayot. 

( Le Scrutateur, est un blog d'information et d'analyse. J'en suis l'animateur, passionné de philosophie, d'art; animé de quelques solides convictions, étayées, argumentées, énoncées dans plusieurs ouvrages.
J'ai aussi un goût prononcé pour l'indépendance du jugement, et une horreur viscérale pour tout ce qui cherche à s'imposer par la violence, l'intimidation, la terreur. Ancien professeur de philosophie - jusqu'en juillet 2007 - je vis de ma retraite d'enseignant. Je roule en Citroën C3 (haut de gamme, dis-je par auto dérision). Les textes que je publie, dans cet espace de réflexion, au service de la Guadeloupe, -mais pas seulement de la Guadeloupe - peuvent être entâchés d'erreurs parfois. Ils émanent toujours d'une volonté libre, et fière de son indépendance.
Toutes ces précautions oratoires pour répondre d'avance à ceux qui, comme un lecteur malveillant, dans un récent commentaire, me demandait combien je "touchais" pour tenir ce blog. Je publie la note d'information sur le GBH, que ce dernier m'a envoyée comme à d'autres, parce que, dans le conflit social qui secoue la Guadeloupe et la Martinique, le GBH est l'objet de certains fantasmes qui ne jouent pas en faveur d'une connaissance objective des faits. Publier cette note me parait donc relever de la stricte justice. E.Boulogne). 



 (Habitation Clément).

Note d’information

sur le Groupe Bernard Hayot

Une entreprise familiale Antillaise 


Un groupe aux origines martiniquaises et aujourd’hui présent dans

plusieurs pays du monde.

Fondé en 1960 en Martinique par Bernard Hayot le groupe s’est développé depuis

les Antilles pour aujourd’hui rayonner au-delà de ses frontières historiques. Le

groupe qui comptait 10 salariés en 1960 est aujourd’hui riche d’environ 6 000

collaborateurs.

L’attachement que Bernard Hayot porte à ce territoire l’a conduit à maintenir le siège

de son groupe au Lamentin (Martinique).

Le groupe GBH désormais présent bien au-delà de la Martinique a diversifié

progressivement ses activités qui se structurent autour des pôles suivants :

distribution alimentaire et non alimentaire, distribution automobile, activités diverses

(production de chocolat, rhum Clément à la Martinique, Yaourt Danone à l’ile de la

réunion).

Le Groupe ne réalise plus que 20% de son chiffre d’affaires à la Martinique ; Il est

également présent en Guadeloupe, à l’Ile de la Réunion, en Chine, en Algérie, au

Maroc, à Cuba, à Saint Domingue, en Guyane Française et en France

Métropolitaine.

Un acteur du développement économique des Antilles françaises

Le groupe GBH participe au développement économique des Antilles Françaises.

Véritable employeur de référence avec environ 500 personnes recrutées par an dont

150 pour les seules Antilles Françaises, il emploie près de 2 000 salariés entre la

Martinique et la Guadeloupe sur les 6 000 que compte le groupe.

GBH attache une importance particulière à la formation de son personnel. A titre

d’exemple 39 700 heures de formation ont été consacrées à l’amélioration des

compétences de ses salariés en Martinique et 32 500 pour ceux de la Guadeloupe

en 2008.

GBH a également crée des centres de formation aux métiers de l’automobile en

Guadeloupe et en Martinique afin de développer de nouvelles compétences

professionnelles localement. Cela fait de GBH le premier formateur privé des

Antilles.

Sur le plan de la vie économique locale, le groupe Bernard Hayot incite une partie de

ses salariés à s’investir dans les instances de développement (MPI, Medef, CCI,

CCEF…).

Un groupe qui s’implique dans le développement culturel, la préservation du

patrimoine antillais et le respect de l’environnement.

C’est à l’initiative de GBH et grâce au soutien du groupe que la Fondation CLEMENT

a vu le jour. Fondation d’entreprise, la Fondation Clément mène des actions de

mécénat en faveur des arts et du patrimoine culturel à la Martinique. Elle soutient la

création contemporaine par l’organisation d’expositions et l’aide à l’édition

d’ouvrages consacrés aux artistes martiniquais et guadeloupéens.

La Fondation se trouve sur le site magnifique de l’Habitation Clément, lieu

emblématique et historique de la Martinique, intégralement restauré par GBH et

entièrement ouvert au public.

La Fondation Clément a eu l’honneur de recevoir en 1991 les Président Francois

Mitterrand et Georges Bush pour un sommet qui s’est tenu à l’issue de la première

guerre du golf.

Aimé Césaire est venu accompagné de Camille Darsières en 2001 accomplir un

geste symbolique qui consistait à planter à la place d’honneur de l’Habitation

Clément l’arbre de la fraternité : le courbaril.

Le Groupe Bernard HAYOT est également à l’origine de l’association

« Environnement et Développement » qui mène de nombreuses actions en faveur

de la protection de l’environnement et diverses missions de sensibilisation de la

population à l’écologie.

Retour sur quelques éléments d’information

en lien avec la crise Antillaise

Comme tous les acteurs économiques du territoire antillais, GBH est affecté par la

crise qui s’y déroule depuis plus de 4 semaines. Alors que le groupe joue un rôle

actif auprès des instances représentatives locales dans la résolution de ce conflit, le

groupe est parfois l’objet d’incompréhension, d’erreurs d’interprétation et même

parfois de désinformation. C’est pourquoi le Groupe GBH tient à apporter quelques

éléments de précision quant à ses activités en Guadeloupe et en Martinique :

Origine du groupe :

- Fondé par Bernard Hayot, en 1960, le capital du groupe ne repose pas sur

une quelconque fortune personnelle.

- Bernard Hayot a commencé avec 10 salariés en empruntant à la banque les

fonds nécessaires au démarrage de sa première activité : une unité de

rechapage de pneus.

GBH en tant qu’employeur :

- GBH emploie moins d’1% de la population active en Martinique et en

Guadeloupe

- Le groupe emploie aujourd’hui 2 000 personnes entre la Martinique et en

Guadeloupe. La très grande majorité de ces collaborateurs (cadres et non

cadres) est issu de ces départements.

GBH et la grande distribution :

- Sur le métier de la grande distribution, le Groupe GBH occupe les parts de

marché suivantes :

o 0 % en Guyane

o 8,5 % à l’Ile de la Réunion (5ème place)

o 13 ,3 % en Martinique (3ème place)

o 14,3% en Guadeloupe (3ème place)

GBH et la vie chère

- GBH pratique des marges commerciales qui sont dans la moyenne du métier

de la grande distribution en France (23%).

- Les prix de revient des produits importés sont composés du prix du produit

auquel il faut ajouter le coût du transport transatlantique par container, ainsi

que l’octroi de mer (taxe reversée à la Région).

- Par exemple, un container de 40’ pieds de pommes de terre partant de

France :

o Valeur marchandise de 4000 euros

o Transport maritime : 3 900 euros

o Taxe divers de dédouanement : 500 euros

o Taxe d’octroi de mer : 990 euros (12,5% du prix CIF)

o Prix de revient total : 8 900 euros (2,2 fois plus cher qu’en France

Métropolitaine avant toute marge).

- Pour sa part, GBH a, dès le début du conflit, proposé de vendre à prix réduit

100 articles de première nécessité sur ses lieux de distribution.

Chiffres clés en 2008 :

- 6000 salariés

- 1,8 milliards d'euros


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
en tant que particulier, 3900 € c'est le prix que j'ai payé pour un conteneur, vous me permettrez de douter que mr hayot avec ses milliers de conteneurs n'obtienne pas une petite ristourne ....Par ailleurs le calcul, qui marches très bien pour des produits à faible valeur massique ou volumique s'effondre complètement dès que l'on considères des articles plus chers/denses comme les brosses à dent ou le café.
Répondre