Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Attention!

Un lecteur me signale  d'étranges anomalie sur le Scrutateur.
Chez d'autres, comme chez moi, tout est normal à cet égard.

Veuillez me signaler ces anomalies si elles venaient à se produire chez vous.

Merci.

E.Boulogne
.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
Bonjour Edouard,Un grand merçi pour votre  honnéteté intelletuelle qui a le mérite de ne pas etre ambigue et votre fermeté de pensée qui m'aide à y voir clair dans ses évènements. Le tracet des dires et des faits des Elus serait interressant à relater. Je sais vos talents de journaliste et compte sur vous pour faire la lumière. En effet la place d'Elu doit etre bonne pour pouvoir dire de la part de responsables une chose et son contraire ! Est-ce-que la préoccupation des citoyens est vraiment leur motivation ?Comment peut-on laisser la politique de la Guadeloupe dans un tel état d'enfermement ? Cet enfermement est intellectuel, économique et racial.Un beau pays doit se montrer avec ses atouts, sa force et son originalité. La Guadeloupe n'en ait pas démunie. Les jeunes auraient la fierté de leur pays et le courage d'y faire quelquechose pour le montrer et s'ouvrir à des perspectives meilleures .                 Odile 
Répondre
A
Cher Edouard,Je voudrais te féliciter de continuer à défendre tes idées.  Ton ancienne élève de Philo continue de regarder tes efforts pour permettre un échange d'idées sain et profitable pour tous.  Un débat où la passion ne conduit pas au débordement et à la violence.  En Guadeloupe c'est tout un défi.  Nous sommes partis de la Guadeloupe en 1982 avec nos 3 enfants dans l'espoir de les élever hors du contexte guadeloupéen, en marge du racisme omniprésent et avec le désir de vivre en harmonie sans cette peur continuelle du dérapage hors de notre contrôle.  Notre pays d'accueil nous a comblé et ici mon mari a monté une association pour faciliter les échanges multiculturels.  Nous pensons que se connaître, se rencontrer c'est apprivoiser nos différences, les apprécier et pouvoir les mettre au service du bien commun.  Quand la Guadeloupe comprendra-t-elle cela?  Pourquoi est-ce si différent et que les concertations tournent constamment aux insultes et aux coups?  Quand sera-t-il possible de regarder ensemble VERS l'avenir en visant le bien commun au lieu d'essayer de cultiver la haine et le ressentiment.  Je te souhaite de réussir à faire réfléchir la communauté guadeloupéenne et espère que la Guadeloupe pourra se relever rapidement des événements actuels et des conséquences inéluctables aux actions posées de façon irresponsable.  J'ai beaucoup aimé ton échange avec ton adversaire Xamonès.  Bon courage pour la suite.Agnès
Répondre
L
Quelles anomalies ?Je tourve simplement que depuis quelques jours, on ne voit pas les commentaires.Au fait en parlant de commentaire, j'ai relevé une réflexion interessante sur domactu :---------------------------------------------------------------------------Après avoir prévenu Jégo que ce serait « une guerre ‘nèg’ contre blancs », après son « avertissement à la guerre civile » diffusé sur Canal 10, vendredi, samedi et dimanche dernier, Domota avant appelé à ce qu’un cyclone de « 900 km/h », un « cyclone de force 9 », selon les métaphores qu’il a employé, se lève sur la Guadeloupe cette semaine. Il a déclaré, à plusieurs reprises, « qu’une nouvelle phase allait démarrer ».Cette semaine, des « jeunes » seraient à l’origine de « débordements incontrôlés ». Des barrages ont été montés simultanément par des personnes cagoulées et armées, leur uniforme commun. Il n’y en a pas un qui soit équipé différemment.Ils sont des milliers et ils seraient tous sortis spontanément en même temps ? Les rares témoignages des forces de l’ordre indiquent plutôt un mouvement très organisé.En effet, le mouvement du LKP a pris une allure nouvelle.La nouveauté n’est pas la violence, mais sa nature. Jusqu’ici, la violence était quotidienne, mais ne visait que ceux qui refusaient d’adhérer à ce « mouvement populaire », commerçants, entrepreneurs, rares journalistes à ne pas être les porte-voix du LKP...Les indications d’un mouvement fasciste en marche, parfois en creux, ont été nombreuses et concordantes depuis le début du mouvement. Il est impossible d’être étonné par la tournure que prennent les évènements impossible de continuer à parler d’une « crise sociale », face à une évidente tentative de coup d’Etat et Guadeloupe, par un mouvement totalitaire et raciste.Si gouverner c’est prévoir, alors, force est de constater que les politiques ne sont pas à la hauteur.EM-------------------------------------------------------------------Quant à moi je trouve que de plus en plus, on peut se poser la question qui est VRAIMENT derrirere tout ça. L'UGTG a t-il vraiment les moyens de tout ça ?Préparation,  organisation , but tres précis ,  manipulation, méthode, professionalisme. Je sais bien que l'UGTG des caisses bien remplies, mais... le but poursuivi ne semble pas vraiment uniquement troskyste et indépendantiste.Ce n'est qu'une idée...
Répondre
E

Beaucoup de commentaires sont, pour plus de lisibilité, publiés directement parmi les articles du blog (ex le précédent : opinions, etc)!