Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Des nouvelles de Patrick.


Bonjour Edouard,

Je reçois ces jours-ci des messages de ma "famille" (ma famille de sang).
Eh oui ... il y a des périodes où certaines pulsions se font jour.
Alors j'y réponds de bon coeur.
J'ai mis aussi un petit mot sur mon blog au sujet de cette crise qui nous affecte tous.
Mais comme j'ai dû faire appel à certains sentiments que sans doute tu comprendras, je te transmets cette réponse.
Dans la précédente réponse, je disais aussi m'être engagé aux côtés d'Edouard B. dans son journal, par mes mots et mes dessins. J'ai aussi affronté des UGTGistes physiquement et autrement, dans le cadre de mon boulot d'alors.
En gros je me suis battu avec l'un d'eux (une table sur lequel il est retombé en a fait les frais) et j'ai appelé le personnel à se rassembler sous la bannière "FO" (Ferdinand Quillin à l'époque - Ferdinand, pas Jean) comme alternative à l'UGTG qui du cul, l'a eu dans le coup. Ou l'inverse.

Le seul passage que je corrigerais dans cette petite réponse "à l'affectif" (eh oui je le confesse) concerne les américains et leurs biscuits.
J'aurais dû écrire : "qui aiment autant le beurre que l'argent du beurre mais bien moins l'amérique que ses biscuits"

Amitiés,
Patrick



Les Kros© se donnent en spectacle sur
http://kros.blogg.org/

--- En date de : Sam 14.2.09, Patrick Nesty <arawakbd@yahoo.fr> a écrit :
De: Patrick Nesty <arawakbd@yahoo.fr>
Objet: Re : Fw: TR: Manifestation de la Majorité Silencieuse (M.M.S.) - 14/02/2009 à 9H00
Date: Samedi 14 Février 2009, 5h01

(Ici se trouvaient les adresses des correspondants de Patrick, que je me suis permis de supprimer. Le Scrutateur).

Bonjour la fan-mi !

J'ai des nouvelles par mes parents.
De temps en temps les flics font ouvrir un magasin (généralement des commerces de proximité type 8 à 8) et les gens s'approvisionnent rapidement avant que les "syndicats" locaux ne reviennent fermer de force.

Mais au-delà de cette éternelle, permanente destruction d'une économie déjà moribonde et sous perfusion, il y a la tension qui monte sur fond de racisme. D'un coup, les "amis" d'hier découvrent aujourd'hui qu'ils ne sont pas de la même couleur.
Avant d'éradiquer la connerie de ce monde (qui n'a pas de couleur) ya du boulot mes frères.

En Martinique (ma fille vit là-bas) c'est encore pire après les propos de Despointes (probablement exagérés et sortis de leur contexte, certes, mais fallait-il être con et inconscient pour ouvrir sa gueule comme il l'a fait dans une telle période).
Evidemment, le père Jégo (l'impuissant de service qui fait ce qu'on lui dit et où on lui dit - c'est à dire pas grand chose et nulle part) trop content de montrer aux "autochtones" qu'il est de leur côté, lui (il a rien à donner alors c'est du pain béni) s'engouffre dans la brèche.

Moi, sur ces sujets, j'ai donné. Je me suis mouillé personnellement et je me suis battu avec mes poings pour défendre mon outil de travail quand l'UGTG le menaçait. Le pire c'est que ça ne m'a rapporté que du mal et beaucoup de mal. Parce que je défendais alors sans le savoir des gens qui n'étaient pas défendables et qui m'ont ensuite craché dessus parce que je suis un "petit blanc".
Autrement dit persona non grata chez les blancs, persona non grata chez les noirs, en temps de crise.
Croyez-moi sur parole, ça donne envie de crier
"c..... a man-man toutt moune !"
Aussi, je ne m'en prive pas.
(Merci de votre attention).

Car il y a aussi des abus évidents dans nos îles et cela donne des prétextes trop faciles à ces bâtards de fonctionnaires indépendantistes qui aiment autant le beurre que l'argent du beurre et l'amérique que ses biscuits..

Alors oui, j'ai mal. De loin, de près ... c'est pareil. Là-bas j'ai les miens.
Toujours pris en étau entre les deux camps, et qui ne recevront jamais rien ni de l'un ni de l'autre, à part des pierres.

J'aime mon pays et je sais de quoi je parle car je le connais.
J'ai déjà versé mon sang pour lui.
Et bien qu'à l'aise (vraiment) dans ma "solitude" je sais que je le verserai encore par pur fonctionnement instinctif, à l'affectif.
C'était le sens de mon précédent message.
Je n'ai aucun (mais alors aucun) intérêt dans l'affaire.
Juste de l'amour pour quelques-uns qui n'ont rien demandé de tout ça.
Moi ?
On m'a fait comprendre que je n'étais de nulle part. Manque de pot (ou de peau ?) pour tout le monde, je suis de partout.

Courage !
... Et réflexion !

Patrick
(de la France qui se lève tôt week-end compris)

Les Kros© se donnent en spectacle sur
http://kros.blogg.org/

Ne pleurez pas si votre Webmail ferme. Récupérez votre historique sur Yahoo! Mail


Ne pleurez pas si votre Webmail ferme. Récupérez votre historique sur Yahoo! Mail

 

ouvelles de Patrick.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article