Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Guadeloupéens libres aux Guadeloupéens libres.




 
over-blog.com
over-blog.com : Vous avez reçu un commentaire

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par Didier LEVY sur l'article Résister sur France Inter (Faites vite)., sur votre blog lescrutateur

Extrait du commentaire:
Voici la réponse que j'ai postée sur le lien indiqué pour France Inter. Peut-être ce texte m"riterait-il les honneurs de paraitre en page centrale de votre blog, plutôt qu'en commentaire ?Il faut dénoncer la prise en otage de toute la Guadeloupe par une poignée de jusqu'au-boutistes démagogues, qui ont su s'allier le petit peuple en lui promettant une augmentation de 200 € (360 € avec charges sociales).Depuis 4 semaines, l'économie se meurt et le nombre de chômeurs va exploser après que ces évènements auront pris fin.
Moins de touristes, plus du tout de croisiéristes pour faire escale plusieurs fois par semaine, mais aussi des milliers de TPE et artisans étouffés, voilà ce à quoi il faut s'attendre.
Le mouvement LKP cache des visées indépendantistes et racistes anti-métropole qu'il faut absolument dénoncer. L'imbécillité et le nihilisme ne doivent pas passer.
Que fait le gouvernement ?
Aux cris de haine raciale et à la suppression des droits fondamentaux - de circuler, de travailler, de filmer (menaces envers vos confrères lorsque Mercredi 12 février ils voulaient filmer le blocage de la Z.I de Jarry) -, il n'y a pas de réponses. Celà n'est pas la France, ce n'est pas la République.
Alors je vous en prie, à France Inter, ne cédez pas à la démagogie facile, à l'opposition entre "pauvres Noirs" et "Méchants exploiteurs Blancs".
Au contraire, essayez de montrer quel est le niveau de vie, de sécurité, de soins en Guadeloupé, comparativement aux iles voisines, La Dominique, Haïti...
Comparez l'espérance de vie moyenne dans ces iles et en Guadeloupe, il y a entre 15 et 30 ans d'écart !
Une pauvre vieille femme interviewée sur Télé Guadeloupe se plaignait de la cherté de la vie, avec ses 500 Euros de retraite, et son infirmier qui vient chaque jour lui faire sa piqûre d'insuline approuvait. Mais combien coûte un infirmier qui vient chaque jour ?
Je souhaite longue vie à cette dame, et je souhaite une baisse de prix des produits de 1ère nécessité, mais dans beaucoup d'autres pays, elle serait morte aveugle, et de la gangrène qui plus est.Signé : un otage parmi 400 000 !

voir le commentaire

L'équipe de over-blog.com

over-blog.com © 2004 - 2009 JFG Networks
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bertaud di Domenico jean-vincent 14/02/2009 08:23

Bonjour mr boulogne, je suis content de vous connaitre et de vous lire, les évènements que nous vivons nous permettrons peut être d'y voir plus clair sur les intentions des uns des autres, et de ne plus nous méprendre,  que l'esprit peut-être fourbe.La foule s'emporte, les flots des mots ne défient pas la gravitation, l'envolé est terre à terre, trêve de plaisanterie.je vous laisse cette adresse ou je me livre, http://etrebil.over-blog.fr, si les images vous inspirent ou puis je vous les adresser en meilleur format.croyez que j'ai fait un choix, radicale petite rafale, pas de point de mesure, mirroir mirroir dit moi qui est le plus... excessif ?Les vérités dérangent jusqu'a ce quelles sombrent dans les profondeurs, ou tout juste la ou l'humain a pied, tout devient relatif pour celui qui s'etouffe.La couleur de peau n'est qu'un détail lorsque l'on philsophe, peut être moins pour un poête, les couleurs on adore ça. Du baume au coeur.

Eldry 14/02/2009 03:50

Messieurs Domota, Flemin, Nomertin, Parent, et tous les autres,Les revendications sont réelles, souvent justifiées et justifiables. Alors qu'elles demeuraient sous-jacentes depuis des décennies, connues mais non reconnues, elles éclatent au grand jour, toutes regroupées, enfin plus lisibles pour tous.Mais la lecture et relecture de ces revendications, me poussent à des questionnements.Et je vous prie de bien vouloir pardonner mon audace, voire mon impudence, mais je ne saurai me pardonner ma pusillanimité, si je n'osais vous poser, à vous tous, représentants, selon vos dires, de La Population, mes premières questions.En ma qualité de statistique des chiffres du chômage en Guadeloupe depuis 2006, je n'ai pas eu l'aubaine de bénéficier de quelques propositions que ce soit de l'office que vous avez, Monsieur Domota, l'honneur et la fierté de sous-diriger. Sans doute ai-je joué, comme tant d'autres inscrits, d'une malchance inconsidérée ? Mais laissons là ces considérations personnelles qui n'amèneront rien au débat.Messieurs, lorsque vous parlez du partage, équitable, des richesses, pourriez-vous nous éclairer sur ce que vous avez fait de vos salaires de Janvier ? Tant de gens qui vous suivent, en ces temps si troubles, n'ont, hélas, pu percevoir que si peu. Avez-vous mis en commun vos ressources ? vos 40 %, pour ceux qui en bénéficient, bien sûr ? Avez-vous fourni aux plus démunis quelques denrées, et ce gracieusement, bien évidemment ?Je pense qu'une nouvelle approche de vos, ou de nos (pour être politiquement correct) requêtes, engendrera quelques nouvelles interrogations que je ne manquerai pas de vous soumettre avec un infime espoir d'une réponse intelligible et pondérée.

Carine 13/02/2009 00:35

J'ai egalement partager ma vision avec France Inter :il semble que demain vous parlerez de notre chere ile, la guadeloupe. Je suis Guadeloupéenne et je tiens a temoigner sur les evenements qui s'y déroulent en ce moment. Je le dis clairement je suis contre ce mouvement. Non pas pour les causes que les protagonistes prétendent defendre mais pour leurs methodes.Je dis pretendre car meme ceux qui etaient jusqu'alors favorables a cette action commencent a dechanter puisqu'ils se rendent compte comme certains l'ont predit des le debut que cette action n'est ni plus ni moins un pretexte permettant a des independantistes de s'octroyer le pouvoir. Leur devise c'est diviser pour mieux regner. Et cela fonctionne... notamment grace au concours des medias locaux et nationaux. Sachez que la Guadeloupe n'est pas en greve. Une minorité l'est et empeche les autres de travailler soit a travers la fermeture des stations services qui provoque une penurie de carburant soit en faisant fermer les entreprises de gré ou de force. De plus, depuis deja 2 à 3 semaines des discours racistes pleuvent. Le climat devient de plus en plus malsain et l'espoir de s'en sortir s'etiole jour apres jour dans la mesure ou la recherche de solutions consensuelles ne semble pas etre une priorité puisque le collectif manifestant ne présente pas de revendications il exige purement et simplement. Il ne s'agit pas de negociations mais de pression. Ce qui conduit a une impasse. De plus pendant ce temps ou la liberté de travailler est bafouée l'economie en patit fortement. Le moral des guadeloupéens qui subissent ce mouvement est au plus bas. Alors de grace, ne jeter pas d'huile sur le feu comme canal plus l'a fait en diffusant son fameux reportage sur "les derniers maitres de la martinique" ou en donnant de la force au mouvement en legitimant son action ou en faisant croire qu'il est suivi par une majorité de Guadeloupéens. Dites a nos compatriotes de l'hexagone qu'aucune cause, aussi legitime soit elle, ne merite de vehiculer tant de haine et de violence. La majorité silencieuse qui n'ose se soulever car terrorisée vous en sera reconnaissante. Vous remerciant par avance de l'attention que vous porterez a mon témoignage.