Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Un éclair de vérité. 




( Je publie cet article paru sur le blog  l'Express.fr, écrit par quelqu'un qui connait très bien la Guadeloupe, et remet un certain nombre de pendules à l'heure.EB).



     

Heureusement qu'il y a Le Scrutateur pour rétablir en permanence la vérité concernant les évènements qui affectent actuellement notre pauvre Guadeloupe. En particulier, sur les blogs des grands journaux métropolitains, on lit souvent des choses renversantes. A tel point que j'ai voulu réagir, en cherchant à rester objectif et modéré, mais avec, je crois, une bonne connaissance de la Guadeloupe où j'ai fait toutes mes études et où j'ai également travaillé plusieurs années. Voici donc quelques commentaires qui sont parus sur le blog de lexpress.fr:
Mes commentaires sur lexpress.fr à propos de la Guadeloupe
 
06/02/2009 19:14:08
Cela devient pour le moins agaçant de lire et d'entendre toutes ces tirades sur les pauvres conditions de vie des antillais! Il faut y avoir vécu (j'y ai fait mes études et j'y ai travaillé) pour savoir vraiment de quoi il retourne. Les avantages dont bénéficient les Antilles françaises sont considérables et la nature y est accueillante, notamment parce qu'il n'y a pas d'hiver. Certes, il y a périodiquement des cyclones, mais, dans ces circonstances, l'état français et ses services publics mobilisent des moyens énormes pour réparer au plus vite les dégâts et indemniser les victimes. Regardons ce qui se passe dans l'île voisine de la Dominique quand se produit une telle catastrophe! Non, les antillais ne sont pas plus malheureux que les métropolitains et, même s'il y a des mesures spécifiques à prendre, les exigences du LKP sont irresponsables....
 
 
07/02/2009 14:20:36
Quand je lis dans un commentaire que les guadeloupéens roulent sur des routes défoncées, je crois rêver! C'est aussi outrancier quand il est question de la télévision qui serait quasi « inexistante »! Les investissements en matière d'infrastructure dans les DOM, et en particulier en Guadeloupe que je connais bien, sont considérables. Beaucoup de départements de la métropole aimeraient avoir des lycées, groupes scolaires ou centre de formation à l'hôtellerie comme ceux qui ont été réalisés là-bas. Si les gens qui ont des réelles difficultés en métropole, notamment en hiver, voyaient les conditions de vie réelles de leurs "homologues" antillais, je crois qu'ils auraient du mal à comprendre toutes ces revendications et actions anti-démocratiques qui sont en train de détruire une économie déjà bien fragile et sous perfusion de la métropole. N'oublions pas que les fonctionnaires, forts nombreux, sont payés 40% de plus qu'en métropole (qu'ils soient "métros" ou antillais) et, qu'en revanche, l'impôt sur le revenu est allégé de 30%. Il y a des problèmes, c'est vrai, mais ils pourraient être réglés dans le cadre d'une action démocratique et syndicale normale, en sachant raison garder. Ce n'est pas le cas et les meneurs de ce mouvement ont manifestement d'autres objectifs...
 
9/2/09
Je crains que notre ministre Yves Jego ait été quelque peu imprudent en s'engageant beaucoup trop dans le sens du LKP... Je vois mal comment l'Etat français accepterait de compenser l'équivalent en charges d'entreprises d'une augmentation de salaire de 200 euros (!!!!), à une époque où il faut tenir bon sur la dépense et que Sarko n'a pas prévu, pour la métropole, de mesures de relance par la consommation, à commencer par la non augmentation du SMIG. En plus, c'est porteur d'un grand risque, précisément en métropole : notre cher facteur Besancenot passe son temps, depuis quelques jours, à dire qu'il faut suivre l'exemple des guadeloupéens et que la solution aux problèmes de la France, c'est un nouveau mai 68 "qui permettrait de revaloriser les salaires des travailleurs d'au moins 30%"... Bonjour les dégâts! Mais on ne sait jamais : pour entretenir une danseuse, on fait parfois des folies (quand même, la danseuse est-elle toujours aussi sexy?)... Enfin, si folies il y avait, ce serait tant pis pour le contribuable moyen métro (de métropole, bien sûr)!
09/02/2009 18:53:33
On parle de "négociations" impliquant Yves Jego mais, sur les salaires, c'est un sujet entre les employeurs et les salariés, normalement représentés par leurs syndicats (mais le LKP est-il un syndicat tel qu'on l'entend en démocratie?). Le ministre a, semble-t-il, déjà accordé beaucoup dans les domaines qui sont les siens, par exemple l'anticipation du RSA. Il aurait même réussi à faire descendre le prix de l'essence en-dessous de celui de la métropole (1,07 € contre 1,14 € pour le SP 95). Subventionner les entreprises pour permettre une augmentation exhorbitante des salaires (200 € net), est inadmissible, économiquement parlant... Maintenant tous les politiques s'en mêlent, avec des outrances incroyables. Quand on entend la députée de Guyane dire (France-Info) que des gens meurent de faim en Guadeloupe et que le tourisme pourrait être sacrifié au nom de la dignité des guadeloupéens, on croit rêver! Le plus grave, au delà de la catastrophe économique que vit la Guadeloupe, c'est que des odeurs nauséabondes de racisme commencent à se répandre alors que les communautés, de toute origine, et de toute couleur, vivaient plutôt bien ensemble dans cette île, en ayant tourné la page de l'Histoire. C'est triste et grave....
 

voir le commentaire

L'équipe de over-blog.com

           
over-blog.com © 2004 - 2009 JFG Networks
     
                               
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/02/09/guadeloupe-l-augmentation-des-bas-salaires-au-menu-du-gouvernement_1152572_0.html
Répondre