Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La Guadeloupe en 2029 : Uchronie. 




( Une uchronie nous dit Le grand Robert est une "Reconstruction historique d'événements fictifs, d'après un point de départ historique et un ensemble de lois". Le texte que l'on va lire est donc une construction de l'esprit, un travail d'imagination, que nous envoie une lectrice, et que nous publions en guise de défoulement. Il faut la prendre comme cela, même si elle est destinée à faire réfléchir au bord du précipice où quelqus-uns veulent nous précipiter. EB).






     
-blog.com : Vous avez reçu un message

Ce message vous est envoyé par un visiteur grâce au formulaire de contact accessible en bas de page de votre blog: www.lescrutateur.com

c'est un essai d'imagination : quid dans 20 ans ?
alice
Un texte que j'ai reçu par mail...

Alerte info
Il y a 17 min

APF, 31 janvier 2029

La crise humanitaire ne cesse d'empirer en Guadeloupe, où cinq cent mille personnes - plus des trois quart de la population - dépendent d'une aide alimentaire pour survivre, alors que le taux de chômage a atteint un nouveau pic à 97%, ont indiqué jeudi des agences des Nations unies.
Photo
Photographe : Robin Lavital AFP/Oxfam/Archives :: Des guadeloupéens souffrant du choléra, le 31 janvier 2029 à la clinique Gaby Clavier, à Zabymes
"Au total, environ cinq cent mille personnes auront besoin d'une assistance" pour tenir jusqu'à la prochaine récolte en avril, a déclaré le porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM) pour la Caraïbe, Desmond Bobo.

Ce chiffre représente plus des trois quart de la population guadeloupéenne, estimée à sept cent mille habitants lors du dernier recensement en 2025 mais qui pourrait être inférieure en raison de l'exode massif des guadeloupéens vers la Martinique, restée française.

Le PAM avait prévu en juin que trois cent mille personnes auraient besoin d'une aide au début de 2009, mais a été dépassé par l'ampleur de l'effondrement économique du pays, a expliqué M. Bobo.

Il prévoit désormais de distribuer une aide alimentaire à quatre cent mille personnes, tandis que d'autres organisations porteront assistance à une centaine de millier d'habitants jusqu'en avril.

Mais, faute de ressources suffisantes, le PAM sera forcé de réduire les rations pour pouvoir venir en aide à tous les guadeloupéens affamés. Les portions de riz passeront ainsi à 5 kilogrammes par personne et par mois, contre 12 kg l'an dernier et 10 kg actuellement.

Les bénéficiaires de ces programmes d'aide reçoivent également des haricots rouges et de l'huile de cuisine.

Le président à vie Domota nie l’épidémie de choléra qui, selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha), ferait pourtant entre 200 et trois cent morts par jours depuis le début de cette année.

La dernière école encore en fonctionnement l’année dernière, a été fermée dans la confusion, après que son directeur ait été tué, découpé, puis mangé, aux cris de « kont pwofitasyon ! ». Selon les observateurs, il s’agissait du dernier blanc à détenir un poste « de pouvoir » en Guadeloupe.

Cette situation humanitaire s'explique en partie par une réforme économique menée dans la précipitation et la violence en 2017, qui a poussé plus de 200 entrepreneurs blancs au départ.

Leurs terres et leurs entreprises ont été redistribuées à des proches du régime et de l’ancien syndicat UGTG, qui n'ont pas pu maintenir la production dans cette île, autrefois l’une de la région où la consommation et les revenus étaient les plus élevés.

Cette disette n'est qu'une facette de la crise économique et humanitaire qui affecte la Guadeloupe, où l'ensemble du secteur productif est au point mort, si bien que le chômage a atteint le niveau record de 97%, selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha).

Seulement 15.000 personnes disposaient fin 2008 d'un emploi formel contre 25.000 en 2024, et le produit intérieur brut (PIB) du pays a chuté de 45% au cours des cinq dernières années, selon un rapport d'Ocha publié jeudi.

Le visiteur qui vous envoie cet e-mail n'a pas eu connaissance de votre adresse de messagerie.

L'adresse qui apparaît comme expéditeur n'a pas été vérifiée.

           
over-blog.com © 2004 - 2009 JFG Networks
      cipiter. EB).
                               
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

un citoyen du monde 12/02/2009 00:09

pitoyable et lamentable honte sur  l'auteur  et  l'editeur.Mr  " Errare humanum est, perseverare diabolicum"

Edouard Boulogne 12/02/2009 01:19


"Du latin! Il sait le latin, ma soeur"! (C'est di Molière mon frère!).
Ou bien annimé ti male! alé voué doctè a ou!


Didier LEVY 03/02/2009 14:33

Pa ni bisoin uchronie !Il suffit de regarder Haïti aujourd'hui pour savoir ce que devient une petite ile des Antilles laissée à elle-même.

renaud dourges 03/02/2009 12:18

nouvelle information 2029 : tout comme Dieudonné l'avait demandé il y a trente ans a son père, le président Domotta a sollicité Marine Le Pen pour être la marraine de son vingt sixième enfant

Edouard Boulogne 03/02/2009 13:34


Ce commentaire, bien sûr, est toujours dans le registre de la fiction (uchronie) et de l'humour de défoulement. Drôlement efficace ce cher Elie!! EB