Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Redécoupage du gateau. 





Message expédié hier soir, lu ce matin.

over-blog.com
over-blog.com : Vous avez reçu un message

Ce message vous est envoyé par un visiteur grâce au formulaire de contact accessible en bas de page de votre blog: www.lescrutateur.com

Redécoupage du gâteau

Pierre :

Je suis Guadeloupéen et non-gréviste. Non que je sois contre le pouvoir d'achat, mais je n'ai pas les moyens de ne pas travailler. Comme beaucoup de gens dans mon cas, je subis la menace des gros bras de l'UGTG, syndicat menant le collectif appelant à la mobilisation générale. Comme beaucoup, j'espère que tout cela ne finira pas en eau de boudin et que les plus humbles y trouveront leur compte. Comme beaucoup, je ne tolère pas qu'un mouvement contre la vie chère soit mené par des militants indépendantistes qui ne se privent pas de monter les uns contre les autres, juste pour voir s'il y aurait moyen que cela vire à l'émeute raciale. L'histoire ne se récrit pas, même si les blessures se conjuguent parfois encore au présent, à force d'être rouvertes par ceux qui ne son pas capables nous offrir un avenir...
Bref. S'il est une certitude, c'est que la redistribution, le redécoupage du gâteau, forme un vrai choix de société, qui sera bientôt entériné par ceux qui, depuis toujours, n'ont en tête que leur individualité. On nous offrira plus de pouvoir d'achat, certes, mais au prix d'un certain niveau de vie : exit la culture, exit les aménagements à long terme. On ne veut pas regarder plus loin que le bout de notre nez. On veut une grosse voiture, une belle maison, et la télé toute plate coins carrés dans le salon. Dommage pour nos enfants : exit le centre des arts de Pointe-à-Pitre, exit le réseau routier sécurisé.
Ce soir, je me couche apaisé : il n'y aura pas de violences. La vraie violence, celle d'une société de la consommation inculte et sans avenir, on la voulue, on va l'avoir.

Que nos enfants nous pardonnent de ne pas avoir su modérer nos envies immédiates, mesquines et matérielles, pour leur offrir un monde riche de savoirs.

Le visiteur qui vous envoie cet e-mail n'a pas eu connaissance de votre adresse de messagerie.

L'adresse qui apparaît comme expéditeur n'a pas été vérifiée.

over-blog.com © 2004 - 2009 JFG Networks
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Tout à fait d'accord !Je pense que si la spéculation est remise en cause après la crise mondiale, on montre maintenant que la consommation à outrance est un autre mauvais point du système.Cosommateurs, soyons responsables ! Personnes ne vous oblige à acheter un écran plat, une DS pour tous vos enfants, un IPOD pour tous vos pré-ados, des vêtements de marques et des chaussures à 200 euros ! Tout le monde aurait dis que je fais partie des "nantis" : Mon mari a une fonction de cadre et moi je ne travaille pas car nous avons 4 enfants.Mais à Noel, je n'ai acheté qu'un cadeau par enfant, (30 euros par cadeau). Je trouve qu'offrir une DS à mon gamin de 9 ans (budjet 200 euros en comptant un jeu) est abérant. Je vous promets que le ballon foot que je lui ai offert l'amuse plus sainement. Bien sûr qu'il est frustré car TOUS les enfants de sa classe en ont une. Mais la frustration aide à grandir. Je lui apprends qu'on ne peut pas tout avoir et que l'on veut. Et que de toutes façons, on n'a pas les moyens. C'est une notion qui ne semble plus trop exister aujourd'hui...Mon ado n'a pas de jean de marque et c'est ainsi.Il n'y a pas d'écran plat à la maison et je ne sers jamais de champagne à mes invités!J'aurais préféré la construction d'une autre école et collège dans ma commune plutôt que 200 euros par mois en plus.Quand j'étais petite, il n'y avait pas d'hyper marchés, pas de fromage, pas de charcuterie, pas du fruits européens, pas un rayon entiers de variétés de biscuits, la notion de "goûters enfants" n'existait même pas. C'était il y avait 20 ans. Etions nous mois heureux ? Si c'est produits sont arrivés (hors de prix) dans nos magasins, ne nous les avons pas achetés et même plébiscités ?Bref ce que je dis ne conserne que mon foyer. Mais une question cependant auquel j'aimerais avoir une réponse pour ne pas me tromper :- Sur les 65 000 personnes (soit-disant) qui défilaient à pointe à pitre et qui étaient dans la SOUFFRANCE (j'ai envie de dire frustration, mais corrigez moi...) :- Combien ont vraiment du mal à achter des pâtes pour nourrir leurs enfants et leur familles ?- Combien ont un écran plat ?- Combien d'enfants ont une DS ?- Combien achètent une bouteille de champagne ou plus par mois ?- Combien d'enfants d'à peine un an on joué plus d'une fois avec le même jouet ?Bref si les réponses sont celles que j'imagine, je vous dirais :Oui, il y a des prix abérants en Guadeloupe, si on veut y changer quelque chose, il suffit de ne pas les acheter. Car une règle aboslue du commerçant : le client est roi ... S'il y a 1000 écrans plats vendus (euh, j'en sais rien, j'imagine) à Carrefour en décembre, c'est que les clients les ont demandés !Ré-apprenons à consommer, apprenons la frustration à nos enfants. ET si nous même sommes trop frustrés de ne pas posséder ceci ou cela, ben, éteignez votre télé !!!ET n'oubliez pas : Vous êtes maître de votre caddie !Je finirais par une petite chose. Dans le bugjet de mon foyer, la plus grande partie, après le loyer, c'est la voiture. Entre l'achat l'entretien, l'assurance et l'essence, c'est une vraie fortune. J'ai dû mal à comprendre pourquoi ma révision (vidange et autres banalité) tous les 10000 km me coute 400 euros. Que les voitures soient 20% plus cher en guadeloupe qu'en martinique. ET en plus de ça, la géographie et l'aménagement du territoire en Guadeloupe fait que tout est centralisé et qu'on soit obligé de faire des 10 aines de km pour tout !Il y a un bonhomme intelligent en guadeloupe qui a appelé à boycotter ls stations services une journée (c'état en novembre, je crois) avec simplement un appel dans le france-antilles pour proterster contre les prix du carburant. SI nous sommes capables de vous mobiliser autant contre la vie chère (65000 personnes !!!) ben je suis persuadée que ce simple geste aurait été plus efficace... Rien à perdre, tout à gagner. Mais peut-être que l'information n'avait pas été assez relayée....Consommateurs, vous êtes les rois, soyez responsables !
Répondre