Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

L'Eglise catholique est-elle raciste?


 (Ci-contre la cathédrale de Fort de France).


(Il y a quelques jours, sous la signature d'Aramis, Le Scrutateur a publié un article, justement sévère, sur un livre du journaliste Serge Bilé, s'attaquant à l'Eglise catholique et au pape Pie XII, considérés comme racistes et négrophobes.

Aujourd'hui, nous publions le commentaire de monseigneur Michel Méranvile, Archevêque de la Martinique, à la vesse malodorante du journaliste de RFO.

Nous sommes en communion profonde avec l'Archevêque, et ceci jusque dans le choix des mots. Quand Aramis parlait de « folliculaires » Michel Méranville évoque les « écrivaillons ». Quand nous dénoncions le « nécrophage », monseigneur Méranville parle de « stercoraire », qui en est le synonyme. Ah! Que la langue française est riche, et belle!

Et quant l'Archevêque cite « quelqu'un » qui a écrit que « partout où il a de l'homme, il y a de l'hommerie », il cite Georges Bernanos, qui est l'une des références favorites du patron de ce blog. Au nom des catholiques de Guadeloupe, je me permet de remercier l'archevêque de Fort-de-France, pour son message dont la force n'exclut pas la charité.

Edouard Boulogne).




Le texte de MGR Méranville: ( texte paru dans Eglise en Martinique du 18 janvier 2009).


« Haec dies quam fecit Dominus.

Allelluia. Les paroles de la Petite Thérèse de l'Enfant Jésus, si chères à Jean XXIII.

Me sont venues sur les lévres;«Tout est grâce. » Je m'unis à toi pour saluer tes prêtres et tes laïcs, tous sujets de notre amour et de notre espérance.

Affectueusement,

Loris Francesco Capovilla.



Je me suis permis de retranscrire ce courrier personnel en réponse aux allégations qui circulent dans les médias, selon lesquelles l'Eglise catholique serait raciste et exercerait des discriminations à l'égard des noirs.

Les personnes qui ont eu comme moi la grâce de faire leurs études à Rome, à deux pas au Vatican, de fréquenter de nombreux cardinaux et prélats et d'avoir eu la chance de rencontrer personnellement !e pape Jean XXIII, Paul VI, Jean-Paul II et Benoit XVI, peuvent témoigner du contraire.

Partout où il y a des hommes, il y a aussi de l'hommerie, disait quelqu'un.

Cela est vrai aussi pour l'Eglise constituée d'hommes: dans son sein on trouve de tout : des intelligents et des saints mais aussi des imbéciles, des pécheurs et des racistes. Mais quant à présenter l'Eglise comme étant raciste dans son ensemble, malveillante envers les noirs, et s'efforcer d'étayer sa thèse en présentant comme des généralités des cas sordides exhumés de la déchéance humaine, c'est simplement faire oeuvre de stercoraire.

Vous savez ce que veut dire ce mot? Il désigne une espèce animale ou végétale qui vit sur les excréments et s'en nourrit.

Pour se faire de l'argent certains écrivaillons ont pris "l'Eglise pour fonds de commerce et à l'inverse des chiffonniers d'Emmaùs qui cherchaient dans les poubelles les objets encore utiles pour faire le bien, eux déterrent ce qu'ils trouvent de plus sale pour faire du fric.

Si l'Eglise était vraiment raciste, et contre les noirs en particulier, comment se fait-il que le Cardinal noir Bernardin Gantin, originaire du Bénin, décédé le 13 mai 2008, après avoir été le premier archevê­que noir de toute l'Afrique, ait été pendant des années Préfet de la Congrégation des Evêques (donc patron des évêques catholiques du monde entier) et Doyen du Collège Cardinalice et à ce titre deuxième personnage de i'Egiise Catholique, souvent représentant personnel de Jean Paul II ? Comment se fait-il que le Cardinal noir Francis Arinze, originaire du Nigeria, ait été le plus jeune évêque catholique du monde, ordonné à l'âge de trente deux ans, avant d'être nommé plus tard cardinal et, jusqu'au 9 décembre 2008, Préfet de la Congrégation des sacrements, responsable de ce que l'Eglise Universelle a de plus cher : sa liturgie !

Et puis si on relit l'histoire de l'Eglise... si l'on pense à la mère Javouhey, à saint Pierre Clavert à tant d'autres... comment peut-on faire preuve d'une telle négative partialité ?

Catholiques, ne nous laissons pas abuser, et si nous voulons dépenser notre argent par ces temps difficiles donnons-le plutôt à une bonne cause, telle par exemple celle qui s'intitule Les chantiers de l'Archevêque qui, en ce moment, prépare l'Assemblée Plénière des Evêques de la Caraïbe qui doit se tenir à la Martininique au mois d'avril 2009 et cherche aussi des fonds pour rénover les nombreux édifices et églises endommagés par le tremblement de terre et les cyclones ».


+ Michel Méranville •

Monseigneur Méranville est Martiniquais, et Archevêque de Fort de France, en Martinique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article