Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

A propos de Nicole Anderthal.



(Un lecteur, qui ne sait pas bien comment adresser des commentaires par la voie informatique normale, m'adresse à propos de la pochade publiée sur ce blog ce matin, (le 1er miracle de Barrack Obama) un email que je publie textuellement, mais sans autre commentaire. Car notre amie Nicole ne voudrait pas être assiégée par la presse people, et on la comprend aisément.
Tout ce qu'elle consent à préciser c'est qu'elle n'est pas d'origine irlandaise. Enfin pas spécialement. En fait elle descend d'une famille extrêmement ancienne, peut-être la plus ancienne du monde, que certains généalogistes, voire paléontologues, croient même totalement disparue, ce qui n'est pas pour déplaire à cette chère amie..
Le Scrutateur n'en dira donc pas plus (inutile d'insister!), il en va de sa crédibilté auprès de ses collaborateurs.
Le Scrutateur.).


 "Votre amie, Nicole Andertahl, est-ce son nom de jeune fille ? Je veut dire par là est-elle née Anderthal ? Et si, par hasard, elle était apparentée à la célèbre famille irlandaise évoquée, ce serait l'explication, car les O'Anderthal, comme la famille O'Bama dont ils sont très proches, sont des progressistes reconnus.

Je pense en effet que votre amie Nicole Anderthal doit être apparentée à la famille irlandaise en question, c'est ce qui lui vaut cette sorte de complaisance face au nouveau président américain. Certes, le miracle a bien eu lieu, mais il s'agirait plutôt d'une sorte de recette. Le vrai miracle a eu lieu quelques années plus tôt, à la Martinique, lors d'une rencontre entre deux clubs de foot-ball de Eindoven et l'AS Saint-Étienne. C'était en 75 ou 76, il y avait alors à la Martinique une grève terrible de l'EDF. Après une bonne semaine de d'obscurité (désolé, mais la nuit, sans électricité !), à l'époque, il y avait - c'était un mercredi après-midi - la rencontre en question. Alors que l'opinion publique, indifférente jusque-là commençait à souffrir d'une violente frustration, alors que la rage commençait à sourdre, sans qu'aucun signe de dialogue social ne permît de le laisser présager, l'électricité revint, et ne repartit plus.

Voyez-vous, le peuple mahawrtiniquais était alors bien humble, car personne ne songea à attribuer le miracle à la divinité de Césaire (assez gauche physiquement, et totalement incapable de shooter dans un ballon). Le soi-disant miracle d'Obama n'en est pas un. Ou alors un tout petit, car ce ne fut qu'une suspension : un miracle temporaire. Comme le succès de SDLN Obama, peut-être ?

Ah ! cette solidarité entre familles irlandaises. Cela mène tout droit à la désinformation".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article