Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Vers la mort de Pointe-à-Pitre?

 ( Mairie de Pointe-à-Pitre, vue de nuit).

Le conseiller municipal (d'opposition), monsieur Louis Dessout, nous communique ce tableau de chiffres qui se passe de commentaire, et exprime implacablement le déclin de cette ville, qui fut la plus importante de la Guadeloupe, après plus de quarante ans de gestion par une même équipe, d'abord communiste, puis PPDG, qui ne recula pas devant les moyens, propres à ce courant idéologique, pour se maintenir.

Le déclin démographique ezst effarant, et symptomatique.
On notera l'étonnante (???) discordance, au dernier resencement entre le nombre d'habitants, et le nombre d'électeurs inscrits (!!!).

Le Scrutateur.

1967    29.080  habitants
 
1982    25.000  habitants  
 
1990    25.500   habitants
 
1999   21.080    habitants
 
2009   17.765    habitants    14.837 électeurs
 
Louis DESSOUT Conseiller municipal
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

iguane-la 08/01/2009 19:02

Cher scrutateur,Je m'étonne de votre étonnement concernant "l'étonnante discordance" constatée entre le nombre d'habitants de Pointe-à-Pitre et celui d'électeurs inscrits dans cette ville : (14837 électeurs pour 17765 habitants). Si vous jetiez un coup d'œil sur la petite commune de Terre-de-Haut, votre étonnement serait pour le coup totalement justifié. Je n'ai plus les chiffres en tête mais sachez que depuis longtemps le nombre d'électeurs inscrits dans cette commune a largement dépassé le nombre d'habitants recensés. Il est vrai que Terre-de-Haut est coutumière de records en tous genres. Rappelez-vous le déficit budgétaire d'il y a quelques années : record de France et du monde par administré, jamais égalé à ce jour. Sans compter le nombre actuel d'employés municipaux (plus de 80 pour 1600 habitants) soit plus de 2 employés pour 40 habitants...Lesquels employés ont été "invités" à prendre en totalité (et joyeusement)la carte du parti avec une bonne proportion des électeurs (un autre record). Ce qui a valu à un cheval de retour de la politique de se faire élire haut la main délégué départemental de sa circonscription. Et je ne parle pas des impôts locaux (exorbitants et pour cause !) qui n'affectent qu'une minorité de la population,ceux qui ont un revenu dûment déclaré... Les possesseurs des plus grandes et belles propriétés et des plus grosses antennes paraboliques, ne payant pas d'impôts sur le revenu, sont exemptés de la taxe d'habitation et de la redevance audiovisuelle. Bref, dans tous ces domaines (et dans d'autres...), aucune commune de Guadeloupe n'arrive à la cheville (bananière) de Terre-de-Haut...Donc, mon cher scrutateur, en comparaison, avant de vous étonner  des chiffres si peu significatifs de Pointe-à-Pitre... de votre balcon, jetez un coup d'œil par-delà le Canal des Saintes...Très amicalement.

Edouard Boulogne 08/01/2009 19:58


Dont acte! car je veux bien vous croire, cher...Iguane, sans plus d'enquête sur le terain. Mais les errements des auns n'excusent pas ceux des autres!