Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Tous démocrates!

 (José Toribio, personnalité ineffable, et grand maiître du Karaoké, avant minuit!).





Le président du Conseil Général de la Guadeloupe, M. Jacques Gillot, tente de fédérer autour de sa personne (dont il a fait le don à la Guadeloupe) des personnalités « de poids »(?).


Il faut croire que celles-ci ne sont pas si nombreuses puisqu'il ne réussit à s'agréger que des seconds couteaux, tous battus (à une exception près) aux dernières élections municipales, au premier rang desquelles on notera avec tristesse, pour son honorable famille, Georges Brédent.

J'ai signalé à l'instant une exception dans la défaite aux dernières élections municipales, et je désignais par là l'inénarable José Toribio, (dit Josélito, peut être pour ses remarquables aptitudes au Karaoké, avant minuit!) dont la commune vient d'être placée sous tutelle, après un rapport consternant pour la Guadeloupe, de la Cour des Comptes.

Quel sera le cheval de bataille de ces « personnalités »? Le retour à « la nécessité » d'une réforme statutaire de la Guadeloupe (sic!).

On se souvient que les trois départements d'outre mer, Guadeloupe, Martinique et Guyane en 2003 s'étaient vu proposer ce changement statutaire, avec le soutien de tous ceux que les DOM comptent de séparatistes, et d'opportunistes paranoïaques, persuadés que « le peuple » et leurs cerveaux malades ne font qu'un.

La Guadeloupe et la Martinique renvoyèrent ces messieurs (et dames) à leurs songeries, et le vote de la Guadeloupe fut même sans aucun appel possible (croyait-on!), 75 % de « non » aux aventuristes! Au point que le président, autonomiste du Conseil régional de la Guyane renonça même pour sa part, à organiser le scrutin dans le grand département français d'Amérique du sud.

Moins de cinq ans après il y en a qui veulent remettre ça.

Cela ne les empêche pas de se vouloir démocrates.

Tous démocrates.

Qui cela étonne-t-il?


Gérard Vergé-Lauriat.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article