Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Les "tribulations" de Marie!


( Marie Deval, très connue de nos lecteurs pour ses lucides et brillantes chroniques cinématographiques, est allée faire un petit tour (et puis est revenue plein  d'humour et raison -?). Elle nous envoie un petit aperçu, alerte et primesautier , de ce périple , que nos lecteurs apprécieront comme il le mérite). 



(Notre Marie Deval parmi les trois "chauves souris").

 








Coucou,

Me voila revenue de l'Arabie qui faisait tant rêver aux siècles passés  mais qui n'est plus un pays de cocagne que pour les saoudiens de sexe masculin!

J'ai passé 8 jours très sympathiques avec un groupe de 7 tour opérateurs français. Nous ne connaissions pas et avons tout de suite parfaitement accroché, ce qui donnait des parties de rires et des échanges très riches sur nos expériences de voyages aussi diverses que variées.

Il faisait un temps magnifique et chaud ( entre 35 et 40°) et le port de la abaya était parfois un petit supplice… surtout dans le désert. Là je ne faisais plus preuve d'aucune discipline et la nouais autour de ma taille pour ficher le camps à la découverte des rochers er des cailloux… j'adore ramasser des cailloux et j'en ai surement rapporté 10kg, dont un outil préhistorique trouvé au milieu de nowhere… follement excitant!

Pays d'une richesse folle : des immeuble extraordinaires  en acier verre et marbre qui surgissent de partout, des maisons particulières qui ont des  airs de palais.. des halls commerciaux grands comme deux fois la Défense… des hôtels délirants.. des voitures neuves immenses et rutilantes, tous les hommes en blanc, impeccables et rebondis et toutes les femmes en noir  absentes des rues, et discrètes au possible partout ailleurs…On se levait en moyenne à  5h du matin et on filait visiter, visiter, et encore visiter , mais en fait peu de choses restent du temps passé… ils ont tout démoli pour construire autoroutes et buildings, et ce qui reste est en piteux état,  et puis on inspectait des hôtels somptueux et on avait des réunions avec les instances gouvernementales du tourisme… réunions formelles avec des MECS, et encore des mecs… qui étaient bien obligés d'écouter trois femmes françaises qui n'avaient pas leurs langues dans leur poche… ça c'était le côté amusant! Comme j'étais celle qui parlait le mieux anglais j'étais toujours en première ligne et je ne me gênais pas pour dire que peu de touristes européennes accepteraient de se plier au port du déguisement " chauve-souris" et que, du coup, leur maris renonceraient aussi au voyage! On a fini par obtenir que les femmes en trek dans le désert soient habillées en sarouels avec une tunique qui permette de marcher et la couleur serait alors beige ou blanc…. ouf! Je leur disais aussi que les sites étaient envahis de saletés …. tout ça en agitant mes petits pieds rouges sous les tables de conférences….Les photos de notre groupe aves les officiels saoudiens passaient dans tous les journaux… Quelle heure de gloire! Ceci dit, les gens étaient sympas parce qu'on  était des invités, mais ils sont moins sympas avec tous les émigrés bengalis, philippins et autres qui sont traités en esclaves…Le pays ne recèle pas de merveilles archéologiques et historiques marquantes à part un site Mada'in Saleh qui est en plein désert, magnifique ( il rappelle beaucoup le Wadi Rum en Jordanie) et qui est constitué d'une centaine de tombes nabatéennes. Autrement, ce ne sont que forts  en pisé et  à moitié ruinés, dans des zones de constructions moches, une seule chose m'a vraiment semblé intéressante : un puits d'eau, profond, entouré, en carré, de roues à poulies suspendues à des infrastructures de bois, pour monter l'eau . Ce sont des douzaines de chameaux qui faisaient  le travail… mais maintenant il y a une pompe électrique….. Pourtant le lieu est beau et intact.

La nourriture était merveilleuse et fraiche… je me suis régalée des entrées : taboulé, feuilles de vigne oumos, caviar d'aubergines, légumes frais… et puis je sautais aux desserts! Pas une goutte d'alcool, alors que ça coule à flot pour les riches… ça ne me manquait pas du tout. Des dattes, des dattes et encore toutes sortes de dates délicieuses. J'en ai rapporté pour tout le monde. A part ça, rien a acheter. J'ai rapporté la abaya aussi qui va disparaitre dans un placard, jusqu'à la prochaine occasion!

Notre guide saoudien qui ressemblait un peu à Charlie Chaplin, était fi et plein d'humour nous faisait du prosélytisme religieux et nous lui avons apporté une argumentation baraquée qui le laissait souvent sans voix..mais tout ça était bon enfant et rigolo.

Expérience intéressante mais pour rien au monde, je n'irai vivre la bas!
Il aurait suffi d'enlever les panneaux en arabe pour se croire aux USA, avec les autoroutes à 8 voies et les avenues longues de 20 km… et tout ça puant le fric!

Tout est gratuit pour les saoudiens : écoles, universités, hôpitaux, on leur offre un terrain de 300X300 m pour construire leur maison et le prêt pour la maison est sans intérêt et remboursable sur 50 ans et tout est à l'avenant : pas d'impôts évidement! Et ils sont très condescendants vis-à-vis de leurs voisins et de l'Europe! Voilà pourquoi ils sont cordialement détestés par tous les autres pays arabes…

Je me bats pour entrer mes photos sur l'ordi… je ne l'ai jamais fait, mais maintenant que L... est loin il va falloir que j'y arrive toute seule.

 

Plein de baisers à toi.

 

Marie

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article