Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Est-ce Sarkozy le coupable,


( En Afghanistan, dix soldats de l'armée française ont, aujourd'hui, été tués. On compte aussi 25 blessés. Aussitôt, la gauche française, la plus méprisable, et la plus bête du monde, en profite pour accuser le président de la République d'être responsable de ce carnage. Une certaine presse, aux ordres de ces messieurs, tout en clamant en permanence contre la mainmise sur les médias du pouvoir Sarkoziste, ami des milliardaires, se précipite, sans la moindre pudeur, chez les mères des victimes, pour exposer, en images, le désarroi compréhensible de ces malheureuses, et jouer, sur la fibre sensible des téléspectateurs, à défaut de de raisonner et de réfléchir.
C'est ainsi qu'on prépare la défaite de l'occident, sa soumission à lIslamisme, sinon à l'Islam. En jouant sur la sensiblerie des peuples, sur la peur , sur la lâcheté aussi.
Ainsi joua la gauche française dans les années 1930. "Mieux vaut une France nazifiée qu'une France en guerre, clamaient les Simone de Beauvoir, et les Sartre.
De la même façon dans les années 1980, la même gauche (la génération d'après) clamait "plutôt rouges que morts".
Heureusement le communisme, en URSS s'effondra du fait de son impéritie.
Et c'est aisi que les Américains perdirent la guerre du viet-Nam, malgré leur supériorité militaire écrasante, par l'action subversive de milatnts aguerris de la guerre psychologique.
Aujourd'hui, les mêmes, (la génération des petits fils) voudraient que l'on se couche devant les disciples de Ben Laden. Lisez le Forum du journal Le Monde, vous verrez que les trois quarts des participants de ce journal de la gauche installée, exigent le retrait des soldats français en Afghanistan. Par lâcheté, et par bétise. Car Sarkozy est partisan de la participation de la France, là bas, à la lutte contre l'Islamisme, sinon à l'Islam. Dès lors pour ces minables tout est simple : Allah est grand! Ben Laden est son prophète, et François Hollande son agent publicitaire.
C'est la deuxième fois que je suggère qu'entre l'Islam et l'islamisme, il pourrait y avoir une différence. Ce n'est pas certain, mais c'est possible. Et je l'avoue s'il fallait choisir entre un inellectuel de gauche parisien et un musulman, c'est celui-ci, je crois,  que je choisirais, préférant le "quelque chose" au "RIEN". Faut-il assilmiler l'Islam à l'islamisme? La question est, et deviendra dans les années qui viennent, de plus en plus importante. Le Scrutateur a commencé, et développera,  une réflexion sérieuse sur cette question.
Mais d'ores et déjà, nous pouvons proposer un certain nombre de faits, choquants peut-être pour les naïfs, et/ou les imbéciles, qui tendent à prouver que la lutte contre le fanatisme, l'asservissement à des principes dangereux, ne se livre pas seulement en Afghanistan.
Elle se livre, chez nous, en France, partout, au quotidien.
Réfléchissez-y, lecteurs amis du Scrutateur. Et lisez ci-dessous, cette petite revue de presse. Elle est très instructive
E.Boulogne).


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

toto 1701 a bahia 21/08/2008 23:39

Afghanistan : le prix de l’alignement
Par Nicolas Dupont-Aignan, mardi 19 août 2008 à 18:31 :: Actualités :: #259 :: rss
L’annonce de la mort des 10 soldats français en Afghanistan me peine profondément et m’indigne. Je pense à ces jeunes vies sacrifiées pour mener une guerre qui n’est pas la nôtre et qui de surcroît est conduite en dépit du bon sens.
Souvenons-nous, à l’époque du renforcement des effectifs français, et surtout de leur redéploiement dans les zones à risque, le Président de la République nous avait promis que cet effort national permettrait d’obtenir des Etats-Unis un changement de stratégie militaire sur le terrain. En vérité, il n’en a rien été. dupont aignant est deputé ump

toto 1701 a bahia 21/08/2008 23:28

candide :que pensent les chefs d'etats majors des trois armées de la decision de notre hyperpresident d'envoyer 700 soldats supplementaires  tout en modifiant leur mission initiale qui etait de former les cadres de l'armée afghane....c'est edith cresson une ministre socialiste qui a dit un jour: responsable mais pas coupable.... je laisse chacun juge de la liberté de penser le degré de responsabilité des politiciens qui nous dirigent...j'ai autant de respect pour les "petits"que de mepris pour ceux qui se croient"grand"