Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le génocide voilé.

(Sous la cangue, des Africains, esclaves d'Africains vont être vendus, au XVIII siècle, à des négriers).


(Je publie ci-dessous la fin d'un article publié ce jour (1/08/08) par l'écrivain Pierre Assouline sur son blogue "La république des livres, et consacré au livre de Titiane N'diaye : Le génocide voilé. Il y a trois ans l'historien Oliviers Pétré-Grenouilleau avait développé le même thème de façon très argumentée, et documenté dans sa thèse "les traites négrières". Il s'était fait fait très violemment attaquer par les chiens de garde d'un racisme qui ne dit pas son nom, mais se dévoile, malgré lui,par ses outrances et ses partis pris. Qu'en sera-t-il cette fois? Osera-t-on traiter N'diaye de "bounty"? EB)

( En Afrique, à la fin du XIXè siècle : esclaves africains, en Afrique, libérés par des Européens, dans les débuts de la colonisation).


Le génocide voilé (250 pages, Gallimard). Son auteur Tidiane N’Diaye est un anthropologue et économiste spécialisé dans les civilisations négro-africaines. Il présente son travail comme une enquête historique, ce qui n’est pas faux mais n’annonce pas le caractère implacable de son réquisitoire argumenté. L’histoire qu’il nous raconte, avec un vrai souci de l’écriture, est accablant pour les Arabes musulmans présentés comme d’”impitoyables prédateurs“. A ses yeux, il ne fait aucun doute que “la ponction transatlantique” de l’Occident, qui a duré quatre siècles, est peu de choses en regard de “la génocidaire traite négrière arabo-musulmane” qui a duré treize siècles jusqu’à son arrêt officiel au début du XXème bien qu’elle se poursuive encore. “L’histoire de ces Arabes qui plongèrent les peuples noirs dans les ténèbres fut surtout celle du mal absolu” écrit-il avant d’évoquer massacres, destruction, déportation, traitement inhumains et castration généralisée. Le plus étonnant est qu’un livre d’une telle force n’ait pas soulevé davantage de débats dans une société peu tolérante pour cette prise de risques. En usant d’un ton beaucoup plus serein, l’historien Olivier Pétré-Grenouilleau s’était fait “lyncher” récemment encore.

Pierre Assouline.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ass 17/05/2009 11:38

Mille fois merci. L'histoire doit être traitée avec tous ses bienfaits mais aussi, avec toutes ses horreurs. Il était temps que ce genre de travail vienne un peu remettre les pendules à l'heure. Et ce, dans le sens d'une meilleure compréhension des choses, pour mieux se rapprocher. Car dans cet ouvrage, Tidiane N'Diaye loin d'excuser les crimes des Européens, rappelle l'antériorité de l'agression des peuples noirs par les Arabes. Il ne passe pas non plus sous silence la complicité de certains monarques au détriment de leurs peuples comme c'est souvent le cas. Cela donne une vision plus réaliste des responsabilités. Merci de m'avoir fait découvrir cet ouvrage qui changera à jamais ma vision de cette page de l'histoire. Dommage que ce genre d'ouvrage ne figure pas dans tous les programmes scolaires. 

reine-prudent steve 17/08/2008 22:58

je pense qu'il serait temps que l'afrique et plus particulierement l'homme africain et de la diaspora fasse le deil d'une periode particulierment douleureuse de son histoire. En cela qu'il n'y pas un peuple qui n'ai pas connu le servitude et pour cause les romains ont colonisé la gaule etc. Et bien d'autres exemples me viennent en tete mais il faut arreter cette  stigmatisation que l'afrique accumulerait tous les handicaps,alors qu'il y a de belles choses trop souvent ignoré et a tous les niveaux culturel,artistiques,et humain.Bref moi je vois plutot une afrique complementaire dans le ballets des nations à egalités de traitment et reconnu comme le berceau de l'humanite et a ce titre respectée.

Jean 16/08/2008 22:01

Bonjour,




Un des points importants du livre de T.D. (Mais il y en a tant !) est de montrer que la "malédiction de Cham" utilisée par des ignorants pour disqualifier le Judaïsme et partant le Christianisme est une forgerie tardive de l' Islam [treizième siècle si je me souviens bien] visant à justifier l' esclavage par les Musulmans …

J' espère que contributeur ci-dessus en tiendra compte dans sa révolte mal placée :=)

En effet , dans l' esprit initial du rédacteur de la Bible , Cham c'est Canaan.

Rien à voir donc avec les Noirs.

Les délires actuels sur ce point sont donc bien regrettables …


Merci pour ce blog.


Amitiés.

morsli 10/08/2008 23:44

Les esclavagistes les plus acharnés de la guerre de sécessionétaient des propriétaires juifs,notamment en Virginie,de làdatent les problèmes récurrents entre la communauté noireet la communauté juive,problèmes aggravés par le meurtreignoble du malheureux Ilian et les propos anti noirs de Fogiel,Finkielkraut et Frèches: concernant l'esclavage des noirs,toutle mode est responsable et c'est le pire crime de l'histoire.

Edouard Boulogne 11/08/2008 23:46


PPPffffffffffff!!
Sans commentaire!
EB.


renaud 02/08/2008 18:24

il convient de rappeler que l'esclavage existe toujours dans certains pays d'arabie, surtout à l'égard de philippins plus près de nous en république dominicaine, des haitiens vivent dans des conditions de servage inadmissibles