Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

"Réduction à l'état laïc" du Président du Paraguay, par Benois XVI.



Fernando Lugo était suspendu « a divinis » de son ministère épiscopal

ROME, Mercredi 30 juillet 2008 (ZENIT.org) - Le nonce apostolique au Paraguay a annoncé ce mercredi la décision de Benoît XVI d'accorder la réduction à l'état laïc au président du Paraguay, Fernando Lugo, évêque ordonné dans l'Eglise catholique. Il avait été suspendu « a divinis » après son élection.

« Le Saint-Père lui accorde la perte de l'état clérical, avec toutes les obligations, comme prêtre et évêque du Verbe Divin », a expliqué Mgr Orlando Antonini lors d'une conférence de presse à Asunción, la capitale du Paraguay.  ( L'ancien Evêque  Fernando Lugo, Président du Paraguay ).

«  Elle a été accordée parce que le peuple l'a élu. Sa demande a été reconsidérée car son état clérical n'est pas compatible avec la présidence de la République », a ajouté le nonce apostolique, qui a lu un communiqué à la fin de la rencontre.

« Après avoir soigneusement examiné toutes les circonstances, Sa Sainteté Benoît XVI lui a accordé la perte de l'état clérical et donc la perte des droits inhérents à cet état », a-t-il déclaré.

Par un décret signé le 20 janvier 2007 par le préfet de la Congrégation vaticane pour les évêques, le cardinal Giovanni Battista Re, Fernando Lugo, âgé de 57 ans, fut suspendu « a divinis » pour s'être présenté comme candidat à présidence de la République du Paraguay. Cette suspension est prévue par le canon 1333 par. 1 du Code de droit canonique. Cette sanction prévoyait le maintien de l'état clérical mais l'impossibilité d'exercer son ministère.

L'évêque avait demandé le 18 décembre 2006 la perte de l'état clérical pour se présenter aux élections.

Au lendemain de son élection, le 20 avril 2008, il a demandé pardon à l'Eglise catholique et en particulier à Benoît XVI pour la « souffrance » provoquée par sa désobéissance aux lois canoniques.

« Le Souverain Pontife exhorte Monsieur Fernando Lugo Méndez à rester fidèle à la foi catholique, dans laquelle il a été baptisé et à mener une vie cohérente avec l'évangile », conclut le communiqué lu par le nonce apostolique.

Fernando Lugo deviendra officiellement président du Paraguay le 15 août prochain.

Jesús Colina

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article