Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

JO : Les noirs ne seraient pas interdits.



Hier, Le Scrutateur a  publié une information communiquée par un lecteur, connu de lui, émanant d'un journal africain Gabon Eco, qui lui-même semble l'avoir empruntée au "Courrier International" et selon laquelle les noirs auraient été interdits de bistrots en Chine pendant la durée des JO.

Certes! cela paraissait étrange venant d'un pays qui, soutient (entre autres), tout récemment encore à l'ONU, mais aussi de façon beaucoup plus "concrète", un pays comme le Soudan, qui, au Darfour pratique allègrement le génocide à l'égard des noirs chrétiens de ce malheureux pays.

Mais la Chine est un pays totalitaire, politiquement communiste. La structure de pensée des totalitaires présente bien des similitudes. Et il n'aurait rien eu d'étonnant à ce que comme à Berlin en 1936, l'interdit ait été jeté sur certaines catégories humaines.

Dans le cas qui nous occupe pourtant, il importe de rester prudent.

L'information du Courrier International, reposerait sur un malentendu.

J'emploie le conditionnel. Les heures qui viennent nous diront, peut-être, ce qu'il en est.

Le Scrutateur.



 Dernière minute : 

L'information est une rumeur infondée.

"Vérification faite et aucun patron de bar pékinois n'ayant confirmé avoir reçu un tel ordre de la police, il pourrait y avoir erreur de caractères. L'ordre de la police serait de ne pas servir "d'éléments noirs", ce qui signifierait de "mauvaises éléments", trafiquants de drogues, triades , prostitués etc. En mandarin, le crime organisé se traduit en effet par "la société noire"
http://www.rue89.com/chinatown/pas-de-noirs-dans-les-bars-de-pekin-attention-aux-rumeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article