Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le jeune homme et sa vieille tante.

 

 

Laurent, un jeune homme sans scrupules et à la bourse plate, voulait s'attirer les bonnes grâces d'une vieille tante fortunée et sans héritier direct. L'anniversaire prochain de cette parente lui parut être l'occasion de se faire apprécier d'elle ; mais il fallait lui offrir un cadeau qui marque. Il avait déjà parcouru bon nombre de boutiques d'antiquaire, lorsque, dans l'une où il venait d'entrer, il entendit le patron réprimander un employé qui avait, en le déplaçant, brisé un très beau vase en porcelaine. Il eut aussitôt une idée dont il fit part au patron et conclut un marché avec lui. Le jour de l'anniversaire, Laurent arriva très tôt chez la vieille dame et, en lui exprimant ses souhaits, lui annonça qu'il allait lui offrir un beau présent. Quelques instants plus tard, un commis sonna à la grille d'entrée et, en montant l'escalier accédant à la maison, trébucha sur une marche ; pour se rattraper, il laissa tomber un gros paquet marqué< fragile >, qu'il tenait à deux mains. Le jeune homme, courroucé, s'avança et lui reprocha vivement sa maladresse en lui disant: « Vous avez, peut-être, abîmé le contenu de ce paquet. » La tante sut, par une carte accrochée au paquet, qu'il s'agissait du cadeau dont lui avait parlé son neveu. Après lui avoir exprimé ses remerciements qu'il reçut avec modestie, elle se mit à défaire le beau paquet et, ô ! stupeur! il s'agissait bien d'un magnifique vase en porcelaine, mais brisé, et chacun des morceaux avait été soigneusement emballé en paquet cadeau avec des rubans. Le jeune homme, honteux et confus que sa supercherie soit découverte, prit son pare-dessus, son chapeau, sa canne et se retira sans demander son reste. La vieille tante qui avait de l'esprit, fut, au contraire, amusée par cette mésaventure, garda de bonnes relations avec Laurent et n'oublia pas de lui réserver une place lorsqu'elle rédigea son testament.

 

LP.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article