Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le mariage Dieudonné-Le Pen ! 

 



« L’humoriste » Dieudonné, « antiraciste » notoire, et, comme tel, chéri de tout ce que l’anti France peut compter de « belles âmes », d’  « humanistes » confits en antichristianisme, de « soutiens actifs » donc du Scrutateur (vous l’aviez deviné), avait déjà donné des signes de fragilité mentale en se rendant en visite (où il avait été très chaleureusement accueilli) aux BBR, la manifestation populaire annuelle du Front National de Jean-Marie Le Pen, contrepoint de celle du journal l’Humanité du parti communiste français.

  (Dieudonné M'bala-M'bala, se fait le cicerone de madame Janny Le Pen, dans une forêt du Cameroun. On apperçoit deux des "boys" qui portent le matériel des toubabs).

Voici qu’aujourd’hui (16 juillet 2008) « »l’humoriste » récidive.

Non seulement il fait de Jean-Marie Le Pen le parrain de son dernier né, mais la cérémonie religieuse a eu lieu, et a été célébrée, dans une chapelle religieuse catholique de la tendance traditionaliste (Mgr Lefebvre !!!).

 

Dieudonné a été, du fait sans doute de son « antiracisme » militant, chéri de tous les médias de gauche (propriétaires de la marque « antiracisme »). De passage en Guadeloupe, ou en Martinique, il avait droit à toutes les prévenances de « l’intelligentsia de gauche » (pléonasme évidemment, que l’on voudra bien, je l’espère me pardonner). RFO lui ouvrait ses portes et ses studios « ad nauseam » !

  ( La frimousse désarmante de sincérité fraîche de l'animateur Brother Jimmy, sur RFO ).

Nul n’a oublié, et ne pourra oublier, l’heure entière d’émission, éblouissante dans la forme, frémissante d’émotion contenue, qui lui fut consacrée dans B.World Connection, par le grand animateur, si sympathique : Brother Jimmy ( mis en garde pourtant, par ailleurs,  les colonialistes sont si méchants, par Le CSA, Conseil Supérieur de l’audiovisuel pour une émission pourtant bien intentionnée (of course !) avec « l’humaniste » Ama Mazama qui vitupéra contre le « racisme » ! Comment l’avez-vous deviné ? On pourra lire dans la rubrique "Racisme" de nos archives, en page 2, les articles "RFO sanctionné par le CSA, et "Ama Mazama, afrocentriste en diable").

 

Alors comment expliquer le comportement actuel de Dieudonné ? Et que va-t-on en faire maintenant que le Goulag (hélas !) n’existe plus ?

« To be, or not to be ! »

  (Thuram sera-t-il aussi bon dialecticien que footballeur? ).

Comment réagira Lilian Thuram, dont nul ne suspecte la bonne volonté, et la pureté des intentions, à un tel dévoiement avec Le Pen, incarnation même de la brutalité aryenne, avec ce produit du plus pur et  du pire de ce que peut accoucher le ventre encore fécond de la « bête immonde ».

 

Thuram sera en Guadeloupe d’ici peu, pour l’organisation de son annuel « Léwoz ». Une occasion unique de le faire parler, pour vérifier s’il est aussi bon dialecticien qu’il fut un grand footballeur.

  ( Mais, qu'est-ce qui peut bien réunir tous ces "antiracistes"? ).

Malgré les vacances, la veille du Scrutateur se poursuit, même au ralenti. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés, des suites de ce curieux mariage.

 

Et à ceux qui s’en affligent, j’adresse au nom de toute l’équipe nos condoléances les plus sincères (et attristées!).

 

Gérard Vergé-Lauriat.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

morsli 11/08/2008 18:08

Vous avez parfaitement le droit de condamner ce rapprochement que la semi-bretonnité de Dieudonné ne peut excuser, il n'est pas obligatoire en revanche d'utiliser un ton qui rappelle les colonies : vous n'avez rien compris, l'histoire ne vous sert pas de leçon, continuez d'utiliser des termes péjoratifs tels que toubabs,boys et je suppose que M' Bala M' Bala,ça vous fait rire ! vous êtes tellement aveugles qu'un jourvous devrez faire vos valises et ce sera trop tard : évoluez mon ami ! Double P.S : je ne défends pas Dieudonné, maisplus vous l'agresserez physiquement et verbalement et plus vous souderez les noirs autour de lui puisque le communautarisme a fait son nid dans cette société pourrie quiest la notre et je précise en outre à propos de Soljénitsine son honnêteté que je retiens et surtout pas ses idées, enfins'il y avait une intellitgensia de droite ça se saurait ! arrivederci !

Edouard Boulogne 11/08/2008 23:18




Je ne condamne rien du tout. Je constate et je m'amuse de ces palinodies. De votre naïveté aussi, monsieur, sur des questions que vous ne connaissez en rien, faisant vôtre la bouillie que je
ne donnerais pas à mon chat, et qui vous est mitonnée par les cuisiniers du poliquement correct.


Heureusement pour Soljenitsyne, et pour les Russes en général, qu'il y a eu d'autres résistants au communisme que vous, de ces gens qui ont retenu ses idées, (infâmement réactionnaires, je
sais!) et pas seulement le constat de son honnêteté (la belle affaire!).
Voilà qui lui eut fait une belle jambe!


Il n'y a sûrement pas d'intelligentsia de droite....puisque vous le dites!! Il  a au contraire une intelligentsia de gauche (pléonasme!), dont vous faites partie.

          Je trouve toutefois qu'un homme intelligent, n'éprouve pas le besoin de le faire remarquer à tout instant en se référant à ces groupes de
pression qui décernent les brevets de capacité, en éliminant soigneusement ceux qui pourraient leur faire de l'ombre.
Molière avait déjà caractérisé ces gens là, de façon définitive, dans les Précieuses ridicules, entre autres faisant dire à leur porte parole, Magdelon : "Nul n'aura de l'esprit, hors nous et nos
amis"! Comme vous voyez, rien de nouveau sous le soleil.
Et puis votre intelligetsia je vous la laisse. Depuis l'affaire Dreyfus, elle constitue le plus beau ramassis de snobs, et d'inutiles qui soient. Aux éditions du Seuil, Michel Winock leur a
consacré un livre presqu'impeccable : Le siècle des intellectuels. Reportez-y vous. On peut y lire les surprenantes déclarations de Paul Léautaud le 31 octobre 1940, et le statut des juifs
vient,d'être publié : " Je trouve tout cela bien dur, mais...il convient de se rappeler que les juifs, il y a deux ou trois ans, quand ils tenaient le bon bout, nous ont fait voter une loi nous
interdisant de médire d'eux d'une manière ou d'une autre. La roue a tourné".
Cher monsieur ce discours ne vous rappelle-t-il rien? Ni personne? Il est vrai qu'on ne peut pas, à la fois, être à la fenêtre et se regarder passer dans la rue.
Toujours au même moment Aragon, l'une des étoiles de votre "intelligentsai" (G.Marchais pleura à ses obsèques) applaudit des deux mains au Pacte germano-soviétiques. Et Eluard, un autre de vos
modèles composa l'immortelle Ode à Staline, en 1950 : Ode à Staline   :
 "(....) Et Staline pour nous est présent pour demain
Et Staline dissipe aujourd'hui le malheur
La confiance est le fruit de son cerveau d'amour
La grappe raisonnable tant elle est parfaite(....)." (sic).
Sans doute vaut-il mieux en rire qu'en pleurer.
Et Alain, la coqueluche de l'intelligentsia (sans adjectif, pour éviter le pléonasme!!!), n'écrivait-il pas dans son Journal en juillet 1940 ( non publié, of course, mais cité par son biographe
André Sernin : Alain, un sage dans la cité, p. 419, éditions Robert Laffont) : "J'espère que l'Allemand vaincra; car il ne faut pas que le général de Gaulle l'emporte chez nous. il est remarquable
que la guerre revient à une guerre juive, c'est-à-dire à une guerre qui aura des milliards et aussi des Judas Maccabées". (sic!!!!).
Il faudrait revoir tous les Manuels d'histoire qui continuent à attribuer la primeur de vette déclaration "je crois en la victoire de l'Allemagne", à Pierre Laval. Il est vrai qu'Alain, lui, semble
l'avoir espéré!
Notez que je ne suis pas philosémites, et que même, vos "amis" de la gauche ont l'habitude de me classer, entre autres épithètes aimables, parmi les disciples de monsieur Adolphe Hitler. Quand on
veut tuer son chien, n'est-ce pas.    !!!
Aussi n'est-ce pas sans un sourire quelque peu sarcastique (que vous ne me pardonnerez pas, mais ça ne fait rien) que j'écris ces lignes.
A mon encontre, si je vous ai bien lu (ces histoires de "colonies", de "valises", etc!!!) vous retiendrez certainement ces lignes d'un autre intellectuel (sans adjectif) de haut vol et de vos amis
(entre gens de l'intelligensia!!) Jean-Paul Sartre, qui dans la préface à un livre de Franz Fanon osait écrire : " Le colonisé se guérit de la névrose coloniale en chassant le colon par les armes
(...). L'arme d'un combattant c'est son humanité. Car dans le premier temps de la révolte, il faut tuer : abattre un européen, c'est faire d'une pierre deux coups, supprimer en même temps un
oppresseur et un opprimé : restent un homme mort et un homme libre".
Evidemment vous n'êtes pas Sartre, malgré mon désir de vous faire plaisir. Mais vous êtes de la même sorte d'homme.
Vous complaisant dans vos bonnes consciences de Tartarins, qui vous prenez pour le Chevalier Bayard, badigeonnés de rouge pour faire moderne, vous exaltez vos petits egos en fustigeant ceux de vos
contemporains que les contingences du moment placent en difficulté.
Avant hier, vos pareils regardaient passer les trains qui roulaient vers les camps, comme dit le chanteur? "C'est un peu dur", murmurait Léautaud, bon petit bourgeois jouant à l'anarchiste, dans sa
cuisine de banlieue.
Hier Sartre, (et les porteurs de valises), applaudissait à l'égorgement, par vos amis du FLN, des Pieds noirs (qui n'avaient rien compris!) et des harkis. "Restent un homme mort et un
homme libre" (on reconnait la patte du normalien! N'est-ce pas? "intellectuel", comme dans les Muppet's show)!
Monsieur, je ne voudrais pas vous mentir. Ce n'est pas pour vous que j'ai pris la peine d'écrire cette réponse, mais pour les lecteurs, en particulier les jeunes lecteurs qui attendent sur les
questions que j'aies évoquées, une information un peu différente que celle de l'infame "prêt à penser" dont on les nourrit.
Je n'écris pas pour les ronchons, dont l'esprit enkysté, nous offre la pathétique image de ce qui fut "l'esprit vichyssois", non point la malheureuse personne du Maréchal Pétain emporté par des
évènements trop énormes pour lui, mais l'esprit de démission, de repentance, de haine de soi.
Sans au revoir monsieur.
Edouard Boulogne.



renaud 18/07/2008 07:01

sauf erreur de ma part, l'abbé laguérie n'est plus membre de la tendance "lefebvriste" car, avec d'autres prêtres il a rejoint la fraternité saint pierre qui est l'aile pro latin de l'église de Rome