Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

A propos d'Ingrid Bétancourt, un lecteur nous écrit.



Un lecteur de la région de Basse Terre (en Guadeloupe) nous écrit après la publication dans la Newsletter de ce matin, par Marc Decap dans le Scrutateur d'un article sur la libération de madame bettancourt :


"Bonjour,

après la libération d'ingrid bettancourt, deux réflexions : d'une part alors que rfo guyane, rfo martinique, tempo et les chaînes d'info de métropole avaient bouleversé leurs programme, rfo guadeloupe continuait à diffuser des clips musicaux. le zouk passe avant l'info ! vive le prefessionnalisme ! d'autre part, voyant ingrid bettancourt s'genouiller en public en remerciant dieu et la sainte vierge, certains des pétitionnaires compulsifs et gauchistes de son comité de soutien en France ont du croire être dans la quatrième dimension amitiés

renaud/roland."


Commentaire :

Certes le manque de professionalisme de RFO-Guadeloupe est avéré.
Mais il y a plus grave.
Cette station est de plus en plus livrée aux caprices d'une minorité de Journalistes et animateurs gauchistes et séparatistes, racistes aussi, ayant des liens avec les mouvements "noiristes" de France métropolitaine et d'ailleurs. La fameuse émission consacrée à "l'afrocentriste" Ama Mazama" que seuls Le Scrutateur et M.Michel Corbin, à titre personnel eurent le courage de dénoncer en 2006, et qui reçut un avertissement du CSA, le démontre évidemment, mais elle n'est pas, et de très loin la seule.
Notons que l'avertissement du CSA ne fut même pas mentionné par RFO-Guadeloupe, ni par RCI. (Sur RFO-Guadeloupe : Brother's Jimmy, un animateur très spécial.

Notons encore que sur RFO-Guadeloupe les journalistes indépendants sont mis au placard. Ainsi en est-il d’Eddy Nedelokowski, journaliste de gauche pourtant, avec lequel j’ai eu parfois des « mots » comme on dit, mais qui a une certaine fierté, et qui n’est pas prêt à dire n’importe quoi.
C'est la même mafia gaucho, racialiste, raciste, qui sévit dans l'Education nationale, qui se permet de prétendre sur le site officiel du Rectorat de la Guadeloupe que l'ancien gouverneur Constant Sorin fut en Guadeloupe un "officier Allemand nommé par Hitler" sans que le Recteur Alain Miossec, par souci de tranquillité personnelle, ose dénoncer cette manipulation honteuse de l'histoire, bien qu'il en ait été dûment informé par mes soins. Je le rappelais, hier encore sur Radio Massabielle, à l'accomplissement de son devoir : mettre fin comme il en a le devoir, et le pouvoir à cette scandaleuse manifestation de négationnisme historique, dans une émission consacrée à la promotion du livre de monsieur Alain Rodigneaux (La guerre de course en Guadeloupe).
A propos de RFO il faudrait que ceux qui ont quelque pouvoir d'influence dans ce département se demandent si les dérives de cette station de désinformation, sont dues à la lâcheté ou à la complicité des dirigeants nommés de cette station.
A force de lâcheté impunie de ces étranges "responsables", il ne faudrait pas s'étonner, un jour des retombées négatives pour la Guadeloupe, dont la population est livrée sans contrepartie aucune à la propagande éhontée des Kakos ( premier nom des macoutes de sinistre réputation dans la pauvre République d'Haïti).
En attendant, le Scrutateur continue sans se lasser sa politique de désintoxication, comme hier, avec succès sa grande soeur Guadeloupe 2000.
Fasse le ciel que notre travail ne soit pas un jour, cette fois, assimilé à la si perspicace action prophétique, mais  tragiquement occultée de l'homérique Cassandre.

Edouard Boulogne.

PS : Lecteurs amis, qui partagez nos analyses, aidez Le Scrutateur à augmenter son influence, sa diffusion!

Inscrivez vous à notre Newsletter.

 

Popinte-à-Pitre 4 juillet, 22h15 : Je reçois à l'instant une nouvelle réaction par email d'un lecteur, que je transcris :

Bonjour,

Lecteur fidèle, je n’ai pas toujours le loisir de participer aux débats divers.

Je ne puis qu’approuver les remarques pertinentes de ce lecteur et, qui plus est, votre  commentaire.

Dans quel département vivons nous ?? Quelle honte et Quel gâchis !

Marc Mottet

 

 

 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article