Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

20 octobre : La coupe de la repentance est pleine. La-coupe-est-pleine.jpg

Deux documents à connaître, pour lutter contre la subversion officielle. 

( I ) 20 octobre 2012

"Après l’esclavage, le 17 octobre 1961… La coupe de la repentance déborde !"

Bernard Lugan s'explique

"Quel est donc le vrai bilan de cette manifestation ?
- Le 17 octobre 1961, alors que se déroulait dans Paris un soi-disant massacre, l’Institut Médico Légal (la Morgue), n’a enregistré aucune entrée de corps de « NA » (NA= Nord Africain dans la terminologie de l’époque).
- Le 17 octobre 1961, de 19h30 à 23 heures, il n’y eut qu’une seule victime dans le périmètre de la manifestation et ce ne fut pas un Algérien, mais un Français nommé Guy Chevallier, tué vers 21h devant le cinéma REX, crâne fracassé. Par qui ?
- En dehors du périmètre de la manifestation, « seuls » 2 morts furent à déplorer, Abdelkader Déroues tué par balle et retrouvé à Puteaux et Lamara Achenoune tué par balle et étranglé, gisant dans une camionnette, également à Puteaux. Rien ne permet de dire qu’ils furent tués par les forces de l’ordre.
Le 18 octobre, à 04 heures du matin, le bilan qui parvint à Maurice Legay le directeur général de la police parisienne fut donc de 3 morts. Nous sommes donc loin des dizaines de morts et de « noyés » auxquels l’actuel occupant de l’Elysée a rendu hommage !!!
Certes, nous dit-on, mais les cadavres ont été déposés à la morgue les jours suivants. Faux, car ce n’est pas ce qu’indiquent les archives de l’Institut Médico Légal de Paris puisque, entre le 18 et le 21 octobre, « seuls » 4 cadavres de « NA » furent admis à la Morgue :
- Le 18 octobre, Achour Belkacem tué par un policier invoquant la légitime défense et Abdelkader Benhamar mort dans un accident de la circulation à Colombes.
- Le 20 octobre, Amar Malek tué par balles par un gendarme.
- Le 21 octobre Ramdane Mehani, mort dans des circonstances inconnues.
Nous voilà donc bien loin des 100, 200 ou même 300 morts « victimes de la répression » avancés par certains et pour lesquels M. François Hollande a reconnu la responsabilité de la France !!!
D’autant plus que le « Graphique des entrées de corps « N.A » (Nord-africains) par jour. Octobre 1961 »[3], nous apprend que du 1° au 30 octobre 1961, sur les 90 corps de « NA » entrés à l’Institut Médico Légalla plupart étaient des victimes du FLN.
Plus encore, pour toute l’année 1961, 308 cadavres de « N.A » entrèrent à l’IML, la plupart ayant péri dans la guerre inexpiable que le FLN menait contre ses opposants partisans de l’Algérie française ou du MNA de Messali Hadj. Ainsi, au mois d’octobre 1961, sur les 34 cadavres de « N.A » retirés de la Seine ou de la Marne, notamment aux barrages de Suresnes et de Bezons puis conduits à l’IML, la quasi totalité étaient des harkis, des partisans de la France ou des membres du MNA, une des méthodes d’assassinat du FLN consistant à noyer ses opposants. La police française n’est pour rien dans ces noyades.
François Hollande devra donc rendre compte au tribunal de l’Histoire car il a couvert de son autorité un mensonge, une manipulation, un montage grossier qui va être utilisé contre la France par ceux que son ministre de l’Intérieur a qualifiés d’ «ennemis de l’intérieur »."

Posté le 20 octobre 2012 à 20h42 par Lahire | Catégorie(s): France : Politique en France
Partager:

Commentaires

merci de ces nouvelles precisions, car il y a encore des gens qui pensent que nous mentons... que nous falsifions les chiffres.
certains persistant a soutenir la demarche d'hollande

Rédigé par : btk | 20 oct 2012 20:44:24

Le terme de révisioniste étant une sorte AOC, (Appellation d'Origine Contrôlée), par la police de la pensée (unique), quel terme pour désigner une telle révision de l'histoire ?

Le flambinisme... peut-être ?

Rédigé par : Benoît | 20 oct 2012 22:25:06

Ne peut-on porter plainte devant un tel mensonge au plus haut degré ? Devant un tribunal on finira par avoir la Vérité peut-être...

Rédigé par : jejomau | 20 oct 2012 22:53:10

La république n'en est pas à son coup d'essai : elle est bien née sur les cadavres des chouans et autres victimes de la Terreur... qui attendent encore ne serait-ce qu'une allusion dans le livre officiel de l'histoire de France...

Rédigé par : PK | 21 oct 2012 00:13:05

Lorsque l'on se veut un président normal on ne jette pas de l'huile (frelatée) sur le feu qui couve.

Rédigé par : Exupéry | 21 oct 2012 00:26:49

Merci à B.Lugan et au SB de nous faire connaître ces faits dont personne n'avait jamais entendu parler auparavant, et pour cause! Avant de rendre compte devant le tribunal de l'histoire, Normal Ier ne pourrait-il pas être poursuivi pour diffamation?

Rédigé par : clovis | 21 oct 2012 10:53:08

 

( II ) Ce dont ne parlera jamais François Hollande : le massacre des partisans de l'Algérie française, par l'armée de leur pays ( Alger, rue d'Isly, le 26 mars 1962 ).

L'armée française, en 1962, avait gagné la guerre d'Algérie. Pour des raisons politiques, peut-être valables, ( nous en avons déjà parlé sur Le Scrutateur, et nos textes seront facilement retrouvés en archives ) le général de Gaulle avait décidé d'abandonner ces départements d'Afrique du nord au FLN.

Les méthodes utilisées furent atroces, en tout cas éminemment discutables.

Ce document d'archives est éloquent.

Les politiciens décadents qui sont au pouvoir en France aujourd'hui, préfèrent mentir sur les manifestations à Paris du FLN en 1961, et les prétendus « crimes » de la police, chargée du maintien de l'ordre comme le démontre l'article ci-dessus de Bernard Lugan, plutôt que de rappeler les « bavures », enregistrées et avérées, du drame ( parmi tant d'autres analogues ) qu'évoque le document ci-dessous :

http://www.youtube.com/watch?v=DZYh9zlZ7Tw

 

E.Boulogne. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claude HOUEL 22/10/2012 15:52


L'inflation du nombre de victimes ne vous rappellent rien ? Sonjè mai 67...Où l'on peut en toute impunité avancer des chiffres farfelus,jamais prouvés.Nul doute qu'en mai 2013 on en rajoutera une
couche,avec le bénédiction de françois qui viendra peut-être jeter quelques fleurs de balisiers place de la Victoire !


Quand au "massacre" de Paris ,posons nous la question :puisque il s'agissait d'une guerre,selon les comuno-socialistes,quel pays,quelle démocratie,quelle république peut accepter que l'ennemi
organise sur notre propre sol national une manifestation anti-française?


Car n'oublion jamais que le FLN organisait des attentats en France , tuait des policiers et surtout éliminaient tous ceux des algériens travaillant en France qui refusaient de payer l'impôt
révolutionnaire pour lever des fonds que nos "braves" porteurs de valises se faisaient un plaisir de faire passer en Algérie.


Le françois a adoubé,par son geste,ces porteurs de valises traites à leur patrie et les enemis de la France: C'est sartre et simone qui doivent être contents !


Je crains que nous n'ayons encore rien vu de cette forfanterie car il lui faudra donner encore d'autres gages lors de son prochain voyage en Algérie.


Enfin cela aurait eu une autre gueule que d'honorer TOUTES les victimes de la Guerre d'Algérie à commencer par les pieds noirs, les harkis et les sodats du contingents massacrée par le FLN
aujourd'hui honoré.