Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Une Semaine à la loupe.
Nouvelle hausse des embauches prévue pour 2008.

 

Pour la deuxième année consécutive, le nombre d'embauches projeté par les entreprises  est en hausse en 2008. Avec près de 1,3 millions de recrutements prévus, soit une progression de 6,1% par rapport à 2007, les besoins de main-d'œuvre se font sentir. Toutes les catégories d'établissements sont concernées, mais les perspectives semblent meilleures dans ceux qui comptent plus de 20 salariés. L'amélioration des intentions d'embauche concerne surtout le tertiaire, l'industrie manufacturière, alors qu’elles fléchissent dans la construction. Les métiers les plus recherchés sont ceux des services, liés notamment à l'activité touristique et aux services aux personnes. Mais il s'agit souvent d'emplois saisonniers. Les métiers des services aux entreprises figurent aussi dans les plus demandés. Six intentions d'embauche sur dix émanent désormais de prestataires de service. Le comble est que plus de la moitié des recrutements semblent désormais jugés difficiles par les employeurs car ils ne trouvent pas une main-d’œuvre compétente. Peut-être pourraient-ils s’adresser aux seniors, il doit bien y en avoir qui ont les compétences !

2.La CGT approuve l'accord sur la réforme de la représentativité syndicale !

La commission exécutive de la CGT a unanimement paraphé la "position commune" conclue le 10 avril avec le Medef sur la réforme de la représentativité syndicale et des règles de la négociation collective. C’est un tournant important dans la centrale syndicale. Comme l’a indiqué Bernard Thibault, son secrétaire général, elle espère ainsi que cette réforme mettra son organisation au pied du mur et la rendra désormais incontournable pour des négociations dans les entreprises car "tout le monde devra faire la démonstration de son adéquation avec les exigences des salariés". Un changement important pour ce syndicat qui refusait de signer la plus grande partie des accords.

3.Le Livret A ouvert à toutes les banques au 1er janvier 2009

La ministre de l'Économie, Christine Lagarde, a indiqué dans le quotidien Le Parisien que "chaque Français pourra, à partir du 1er janvier 2009, ouvrir un livret A dans la banque de son choix". Rappelons que le livret A est un produit d'épargne défiscalisé à taux réglementé, actuellement 3,5%. Il est détenu par 47 millions de Français et est actuellement commercialisé par les seules Banque Postale, Caisses d'Épargne, et Crédit Mutuel. C’est la Caisse des Dépôts qui centralise et utilise les fonds collectés pour des prêts avantageux et à long terme aux organismes HLM. Selon la ministre, la généralisation de ce produit à l'ensemble des banques devrait se traduire par la collecte d'un milliard d'euros supplémentaires en faveur du logement social. Il faut rappeler que la Commission européenne avait demandé à Paris de généraliser la distribution du Livret A avant le 11 février 2008, au nom de la libre concurrence. Mais Christine Lagarde a demandé un délai supplémentaire pour le généraliser.

4.Thierry Saussez nouveau patron du SIG.

Le conseil des ministres a approuvé la nomination de Thierry Saussez, comme délégué interministériel à la communication auprès du Premier ministre. Il prend également la responsabilité du SIG, Service d'Information du Gouvernement. Fondateur de l'agence de communication Image et Stratégie Europe, il est un proche du Président de la République. Souhaitons qu’il puisse aider les ministres à éviter tous les couacs journaliers dans la communication gouvernementale.

5.L’inflation française passe à 3,2% en mars !

Les prix de détail ont augmenté de 0,8% en France au mois de mars 2008. Sur un an, la progression s'établit à +3,2%, au plus haut depuis novembre 1991 ! Selon les données définitives de l'Insee, Institut national de la statistique, il faut remonter à vingt ans, soit en janvier 1987, pour trouver une hausse mensuelle aussi importante ! La BCE, la Banque centrale européenne, s'inquiète car l’inflation a également repris dans d'autres pays d'Europe. Le chef économiste de la BCE Jürgen Stark, a estimé dernièrement, lors d'un forum sur l'euro à Bruxelles, que le niveau record actuel de l'inflation dans la zone euro était un "sujet de préoccupation". "Contenir ces pressions inflationnistes est donc crucial", a-t-il indiqué. L'inflation mesurée par l'Insee a franchi en mars le seuil qui déclenche automatiquement un relèvement du Smic dès le 1er mai.

6.Se prémunir contre les accidents de carrière !

Pour se prémunir contre d’éventuels accidents de carrière, comme un plan social, un licenciement, une délocalisation ou une mutation forcée il est nécessaire d’avoir en tête les signes avant coureurs de ces types d’évènements pour se prémunir de ce que les psychanalystes appellent le "déni de réalité". 1. Se rappeler que les fusions entrainent toujours des doublons et donc des départs. 2. Rester en alerte sur son secteur. 3. Retenir que les acheteurs tiennent rarement leurs promesses, surtout dans les secteurs en pleine mutation. 4. Rester proche des représentants du personnel qui ont un rôle d’information à jouer car ils doivent assez vite être au courant de la situation. 5. Rester à l’écoute et s’appliquer à suivre l’évolution de sa fonction au sein de l’entreprise. 6. Surveiller son entreprise et ne pas faire l’autruche : La démission d’un responsable de haut niveau, le changement de son périmètre d’activité, le désinvestissement d’activités proches de la sienne sont des indices révélateurs d’un malaise. 7. Attention aux soi-disant oublis d’être convoqué à une réunion, aux difficultés pour obtenir un rendez-vous avec sa hiérarchie, etc. Enfin il faut toujours avoir son CV à jour et se préparer à rebondir après avoir compris que la situation est trop tendue pour rester.
Henri pauvert.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article