Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

JULIA.






Elle est ahurissante, elle nous mène par le bout de notre  nez, tout au bout de ces deux heures trépidantes et, comme elle, échevelées, avec une maestria époustouflante.
Elle est l’alcolo dépenaillée et titubante…Elle est la pauvre vamp qu’on éjecte sur le trottoir en ouvrant la portière… Elle est la femme qui ne sait même plus qui lui veut du bien ou qui n’en veut qu’à son pauvre corps tremblant… Elle est celle qui n’arrive plus à dénouer le réel du fantasme et le jour de la nuit…. Elle est la triste ratée pour qui tous les moyens sont bons  qui lui permettront de continuer sa descente aux oublis…
« Elle » c’est  l’exceptionnelle Tilda Swinton.
Une grande bête de scène comme pouvaient l’être Laurence Olivier, Catherine Hepburn et Tsilla Chelton. Et, quand je dis bête de scène, je devrais dire panthère, louve, léopard… enfin, quelque chose de majestueux, de puissant, d’imprévisible muni de  griffes rétractiles et d’une dentition étincelante. Vous voyez ?....
L’histoire. Julia (Tilda Swinton) une paumée, viveuse, alcoolique  et désargentée se laisse conter une histoire de fou sur un enfant à enlever à son grand père millionnaire  qui crachera des millions de dollars pour le récupérer.
Elle y croit et décide de jouer cavalier seul. Elle enlève Tom (Aidan Gould), en commettant un meurtre et commence alors, pour elle et l’enfant, une road story délirante qui les mènera au Mexique et au non retour. Tout se mettra en travers des projets mal ficelés de Julia, tout s’enclenchera pour la forcer à défendre avec ses dents et ses griffes, son magot-sur-pieds-de-huit-ans : Tom-le-magot qui ne lui facilite pas la tâche, le grand père qui n’entend pas si vite  lâcher son fric, les petits mexicains…
On a pu faire le rapprochement avec «Gloria » de John Cassavettes jouée par Gena Rowlands. En effet, le thème est assez proche mais Gloria se charge de l’enfant et fuit avec lui pour le sauver. L’intention et les rapports entre eux sont donc bien différents.
Mais, je ne vous en dis pas plus. Courrez vite, vous allez être en lévitation au dessus de vos fauteuils. Vous allez voir une grande comédienne dans une histoire parfaitement noire, amorale, souvent brutale, l’histoire d’une paumée qui ne sait plus s’arrêter et qui va se trouver face au danger, à la réalité et à un enfant dont elle devient responsable. Et ça, ça change tout !
 ….Et la musique est chouette aussi….. !


Marie Deval.



Julia
Sortie : 12 mars 2008
Pays : USA et France
Genre : Thriller
Durée : 2h20
Réalisateur : Erick Zonca
Avec : Tilda Swinton, Saul Rubinek, Kate del Castillo, Aidan Gould, Jude Ciccilella, Bruno Bichir etc…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article