Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Cinéma :

Enfin veuve

 

 Film-Enfin-veuve-.jpeg

 


Voilà du nul, de l’ennuyeux, du stéréotype, du gâchis de fric, d’acteurs et de temps !

Voici un mari macho (forcément) prétentieux et insensible (bien sûr) riche et chirurgien esthétique (… what else ?...) une femme (Michèle Laroque)  qui s’ennuie car elle ne fait rien de ses dix doigts et qui du coup a un amant (que pourrait-elle faire d’autre ?)… Cet inconfortable  mari meurt dans un accident de voiture (non ! … c’est bien tombé, ça alors…).


 


Le fils, jeune crétin déjà vieillissant, et tout le reste d’une famille débile, moche, caricaturale, arrive à toute blinde dans la maison stérilisée et sans atmosphère  de la veuve, pour la soutenir. Du coup,  plus d’escapade possible auprès de l’amant, elle doit faire semblant de pleurer son mari. Léo, l’amant, (pauvre Jacques Gamblin) passe ses nuits à appeler sa douce, dans sa barque, en faisant la mouette (non !... c’est pas vrai ?....)


 


Il finit par partir, elle finit par se décider à quitter la mascarade… mais trop tard, nous  spectateurs…on a déjà filé…Non, promis, je suis restée pour tout vous dire, à vous, le Scrutateur…


 


Le premier film d’Isabelle Mergault bénéficiait de l’excuse de son inexpérience en tant que réalisatrice… Celui-ci la condamne à ne plus jamais nous proposer ses œuvres à moins qu’elle n’apprenne à penser juste et même à penser tout court, à se débarrasser de ses a priori de gamine mal élevée, à voir les êtres et la vie avec un peu de maturité, enfin à ne pas se moquer du monde par paresse et facilité.


 


Même les scènes «  gamblinesques » n’arrivent pas à sauver la péloche… et pourtant  comme on l’aime cet acteur formidable !...

 

Marie Deval. 

 

Enfin veuve

France, 2008.

Réalisation : Isabelle Mergault.

Scénario : Isabelle Mergault et Jean-Pierre Hasson.

Production : Jean-Louis Livi.

Musique : Etienne Perruchon.

Image : Philippe Pavans de Ceccatty. Montage : Véronique Parnet.

Interprétation : Michèle Laroque, Jacques Gamblin, Wladimir Yordanoff, Eva Darlan,Valérie Mairesse, Claire Nadeau.

Sortie : 16 janvier 2008.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ChanTerra 14/02/2008 15:37

Ce film est pitoyable. Les répliques et les gags sont prévisibles.On a mal pour ces acteurs payés pour jouer une telle nullité.Aucune finesse. C'est triste, balourd, sans aucun intérêt.C'est français, mais c'est nul

Marie Deval 12/02/2008 18:00

Vous avez raison en ce qui concerne " Je vous trouve trèsbeau" qui était un film sensible et avait la fraicheur de la première oeuvre.Mais avouez que La Veuve vous a un peu déçu et que vous attendiez plus de bonheur de ces bons acteurs que sont Gamblin et Laroque.?... C'est d'autant plus attristant que ça aurait pu être une réussite, si la caricature n'avait pas été lourde, le rythme inexistant et les personnages incertains...et pourtant j'aime bien Mademoiselle Mergault qui a de l'humour, du chien et un oeil rieur!

renaud 30/01/2008 19:24

vous êtes très injustement sévère avec les deux films de mergault parler d'inexpérience pour son premier film est surprenant car sur un excellent scénario, elle a réalisé une oeuvre sensible et le public, pas toujours omnubilé par le cinéma amaricain ne s'y est pas trompé en lui faisant un triomphe, tout comme à enfin veuve que vous décriez et qui est également amusant, très finement interprété  n'aimez vous as le cinéma français de qualité  heureusement il y a des isabelle mergault pour nous éviter des machines superfriquées et molassonnes comme astérix, sans compter les niaiseries d'hollywood