Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

VIVALDI
Fim-Vivaldi.jpg
Je vous suggère  d’économiser le prix d’une place de cinéma et d’aller vite acheter  un CD  de Vivaldi !
Installez-vous dans votre plus confortable fauteuil, avec un bon verre de punch à portée de main et succulez la délicieuse musique en vous disant que vous l’avez échappé belle !
Désespérant ce film !
Acteurs qui débitent leur texte comme on vend un paquet de lessive-qui-tache, qui se meuvent comme on attend un bus-qui-ne-viendra-pas,, dialogues débiles et ennuyeux, scénario tronqué et sans fil conducteur, histoire sans aucune histoire !
La totale !
A tel point qu’on reste scotché à sa place pour déguster jusqu’au bout un navet d’une telle perfection… un truc comme ça, ça ne se néglige pas !
Je me demandais même si la musique, du malheureux qu’on malmenait tant, avait été choisie parmi les plus piètres interprétations ou était même de lui… Vous voyez jusqu’où peut aller la suspicion….
Les moments les plus abasourdissants sont les apparitions du grand Michel Serrault en cardinal râleur et pas du tout mélomane… Mais qu’allait-il donc faire dans cette galère ?
Tant pis ! Michel, on l’aimera toujours et d’autant plus qu’il nous aura livré, pour son dernier rôle à l’écran, un contremploi génial et … je me dis que ça ne pouvait être qu’un dernier gag qu’il nous offrait !

Bon, dite-vous que j’ai vu ce film à votre place et n’y allez pas !

Marie Deval.



Film Français ( la honte !)
Réalisateur : Jean Louis Guillermou ( Prions tous pour qu’il ne trouve plus de financements)
Durée : 1h35 ( C’est long !)
Genre : Biographie ( Ah bon…)
Malheureux acteurs :  Stefano Dionisi, Annette Schreiber, Michel Galabru, Michel Serrault, Philippe de Vallerin, Jean Claude Lecas
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article