Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La fille coupée en deux.

La-fille-coup--e-en-deux.jpg

Quatre femmes.
Quatre femmes dont les vies sont assujetties aux conventions édictées par les hommes, aux désirs et au pouvoir des hommes.
-Geneviève Gaudens, (Caroline Sihol) mère de Paul, (Benoît Magimel) est prisonnière de la fortune et de la position sociale de son défunt mari. Elle garde l’affreux secret de son fils, et, par là même, en fait un schizophrène désespéré.
-Dona Saint Denis (Valeria Cavalli) surnommée « La Sainte » par son mari car elle ne sait rien, ne voit rien, ne dit rien et affiche une humeur parfaite qui simplifie tellement la vie de son mari qu’il l’aimera toujours !
-Capucine Jamet (Mathilda May) Superbe créature aussi brune que voluptueuse qui fleurit du désir des hommes et qui consomme autant qu’elle est consumée. Elle est l’opposée absolue de la quatrième des femmes de ce film :
-Gabrielle Deneige (Ludivine Sagnier). Celle-ci est la blondeur même. Ame blonde, corps tendre et blond, esprit blond. C’est dire si c’est un ange, la petite Gabrielle ! Elle est la séduction même, notre Marylin à nous.
Petite main d’une télévision lyonnaise, Gabrielle est chargée de présenter la météo… et fait la pluie et le beau temps des spectateurs. L’héritier des laboratoire Gaudens, Paul, la poursuit maladroitement d’un amour un peu désordre qu’ elle ne  prend pas au sérieux. Lors d’une séance de signature, elle rencontre, et aime avec fougue et sincérité  Charles Saint Denis
( François Berléand), un écrivain de 30 ans son aîné, aussi célèbre que pervers et aussi égoïste qu’imbu de lui même. Lui, se laisse aller à cette aventure ravigotante, avilit Gabrielle, qui, par amour n’y voit rien de mal, puis disparaît, la laissant au désespoir. Paul viendra la chercher et elle se laissera épouser au grand dam de la famille Gaudens qui ne voit en elle qu’une aventurière. Sur des bases aussi chaotiques le mariage de Gabrielle et de Paul ne peut qu’ouvrir sur l’incompréhension et la violence.
Un excellent cru. Du Chabrol plein de finesse, du pointillisme aux couleurs réelles.
Une peinture des êtres qui vont leur destin, pour certains comme Charles, Capucine et Geneviève en contournant leur vérité et en se ratant eux mêmes et pour d’autres comme Gabrielle et Paul, en n’échappant à aucune confrontation ni à aucun grand rendez-vous quel qu’en soit le prix.

Marie Deval.


Genre: Drame 
Durée: 1h55
 Pays: France
 
Réalisé par:
Claude Chabrol

Avec:
Ludivine Sagnier, François Berléand, Benoît Magimel, Mathilda May, Caroline Sihol, Etienne Chicot, Marie Bunel, Valeria Cavalli, Thomas Chabrol, ...


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article