Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Cinéma : Dialogue avec mon jardinier.

Dialogues-avec-mon-jardinier.jpg
Si seulement tous les cheminots reconvertis en jardiniers avaient trouvé la sagesse et la paix morale… si seulement tous les intellos déboussolés savaient se laisser imprégner de simplicité et de bon sens… si seulement tous les pêcheurs remettaient  leur prise à l’eau… si seulement les amitiés d’enfance faisaient resurgir en nous des complicités d’adultes… si seulement les femmes abandonnées savaient se montrer magnanimes… si seulement les mauvais peintres  étaient modestes…..si seulement les potagers  donnaient fruits et légumes en l’espace d’une saison…. Alors, nous vivrions tous dans ce monde que Jean Becker nous présente dans son dernier film…. « Dialogue avec mon Jardinier ».
Un peintre parisien, (Daniel Auteuil) volage, besogneux et un tantinet à côté de ses pompes revient, après des années de vie un peu ratée, habiter la belle maison provinciale héritée de sa mère. Le jardin en friche a besoin de soins et un jardinier se présente. C’est  un copain d’enfance qui arrive sur sa mobylette (Jean Pierre Darroussin). Ancien cheminot, marié à une algérienne ( épatante Hiam Abbass), reconverti en jardinier philosophe, il véhicule tous les gentils poncifs appris sur le tas de la vie…la bonhomie bienveillante et bazardeuse des gens qui se sont arrêtés une fois pour toute à un moment de leur vie où ils se sentaient bien…les évidences populaires à la française mi grivoises mi naïves qui lui servent de morale.
Les deux hommes se redécouvrent et chacun fait cadeau à l’autre d’un peu de son monde.
Tolérance et  compréhension cimentent cette amitié faite d’affinités sensitives et de respect mutuel.
Ils s’accompagnent l’un  l’autre, le temps de s’apporter le meilleur d’eux mêmes.
Joli film, simple et paisible,  que d’aucuns pourraient qualifier de simpliste, c’est vrai que le cliché du bon gars du peuple et du parisien bouché nous est servi à plus soif…
Beaucoup de dialogues où, parfois, le ton monocorde de J.P Darroussin peut être lassant ; quant à D. Auteuil, il tient un rôle difficile de faire-valoir, qu’ il  joue avec modestie et justesse.
Ce n’est pas le meilleur film de J Becker, dont nous avions tant apprécié «  Les Enfants du Marais » ou «  Effroyables Jardins », mais c’est un doux moment avec de bons acteurs et une histoire où les hommes se comprennent, ce qui n’est pas si fréquent.

Marie Deval.

Sortie(s) : 06 juin 2007 (France) non daté (USA)
 
Genre: Comédie  Durée: 1h50
 Pays: France
 
Réalisé par:
Jean Becker

Avec:
Daniel Auteuil, Jean-Pierre Darroussin, Fanny Cottençon, Alexia Barlier, Hiam Abbass, Élodie Navarre, Roger Van Hool, Michel Lagueyrie, Christian Schiaretti, ...


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article