Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

L’ENSAUVAGEMENT : UN DRAME FRANÇAIS.
L’ENSAUVAGEMENT : UN DRAME FRANÇAIS.

Jusqu 'au 02 janvier le Scrutateur observe un relatif repos avant de retrouver son rythme habituel de publication. L'article ci-dessous est emprunté à Valeurs Actuelles. Bonne lecture si l'on peut dire sur un tel sujet. (LS).

 

L’année 2022 sera celle de la reconquête civilisationnelle ou ne sera pas. Ces mots, inspirés d’André Malraux, exposent à eux seuls les enjeux de la campagne présidentielle de l’année qui vient. Et qui dit “reconquête civilisationnelle” dit éradication en bonne et due forme de l’insécurité gangrenant la société française depuis de trop nombreuses années. Les exemples de l’ensauvagement à la française sont légion. L’acmé ? Le 5 juillet 2020. Cette date, qui est celle de la mort du conducteur de bus et père de famille Philippe Monguillot, à Bayonne, a marqué le début d’un été sanglant, un été « Orange mécanique » comme l’appellerait l’auteur à succès Laurent Obertone. Depuis, qu’ont fait les pouvoirs publics pour endiguer la vague de violence qui submerge la France ? Rien, ou si peu.

Dans un numéro de
Valeurs actuelles d’avril dernier, Véronique Monguillot, la veuve de Philippe, réclamait une « justice ferme ». « Il faut que le citoyen retrouve le sourire, qu’il retrouve une vie normale, qu’il se sente protégé, épaulé, de toute urgence, par notre gouvernement. Aucune famille ne doit plus jamais vivre ce que nous vivons depuis neuf mois. Aucun citoyen ne doit redouter l’heure du coucher, ce moment terrifiant ou toutes les angoisses surviennent. Personne ne doit vivre ou redouter la perte d’un être cher dans des circonstances gravissimes », ajoutait-elle, le ton grave, en accord avec la solennité du moment.

Car, en douze mois, la liste des martyrs de l’ensauvagement s’est allongée. Il y a eu Théo, Stéphanie Monfermé, Éric Masson… La funèbre musique du fatalisme et du renoncement s’est malheureusement immiscée dans nos vies, dans le sillage de la lâcheté de nos gouvernants, de la peur de nommer les coupables et d’alimenter l’une des marottes de l’extrême droite. Car pour la gauche morale, le dilemme semble réglé d’avance : il vaut mieux laisser mourir nos compatriotes et nos enfants plutôt que laisser prospérer l’extrême droite. Ils sont les nouveaux collaborateurs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Petit aperçu des "prophéties" pour la France, des ensauvagés et terroristes adeptes des réseaux sociaux, reçu en courriel, par Mila. Ainsi d'un certain rappeur islamique :
« Toujours vivant(e) parce que tu te caches bien, sale grosse pute de Française de mes couilles. Ton Pays est aux arabes. Vive l’Algérie, la France est aux Algériens et c’est plus un secret, on vous a sodomisé sale pute. On va t’égorger, toi et tous les gens de ton Pays. »

Pour lui, la grande invasion a eu lieu et le remplacement est en cours, par les méthodes de l'Islam depuis ses origines. Message qui devrait être retweeté à toutes les féministes de France, silencieuses lorsque cette jeune femme musulmane a été brûlée vive parce qu'elle voulait vivre à la française. Déjà soumises ? Avec eux, sûr, c'est la révolution islamique, l'égorgement ou la charia. Le croissant au lieu de l'étoile...
Répondre
C
Serions nous davantage en sécurité , d’autant que cela ne semble choquer personne quand le seigneur du futur, proclamé porte parole de la révolution, débarque avec force 8 sur l’échelle de Richter, pour sa balade jusqu’à la région … ne manquaient que les hélicos, les spadassins de Poutine actuellement sont plus discrets l’ensauvagement chez nous aussi se développe , on aura tout de même compris que nos élus étaient chargés simplement d’expédier les affaires courantes et d’attribuer certains postes en fonction de certains intérêts . Bref à chaque journée une bordée de logorrhée à coup de 10 minutes par trombine avec la menace de renverser la table, les accompagnants, intermittents du neurone, tremblent d’émotion et profitent pour tout saccager. Juste avant, les neuneus officiels qui ont accéléré leur causette afin de s’interroger sur ce qu’ils sont et à quoi servent ils … Belle réussite pour le brave domota, dont il est à remarquer un début d’érythrose faciale témoignant d’une consommation excessive d’alcool ,syndicaliste trotskyste pour lequel la révolution ne peut arriver que par le chaos ce n’est pas de l’insécurité ? qui avait exercé ses talents à la tète d’un comité de coordination et qui se trouve propulsé porte paroles …fonction activement dépoussiérée pour la circonstance. Et pendant ce temps à défaut de manger du poulet les excités se consoleront avec de la chair de poule…, obligés de nous expliquer ce qui arrivera si des choses qui n’ont aucune chance d’arriver arrivaient un jour, l’abrogation d’une loi de la république !!!!, lors d’une précédente, des manifestants avaient remplacé le drapeau national par leur drapeau et à ce jour ces agissements n’ont généré aucune réaction officielle de la part des autorités ce qui dénote une capitulation morale et trop de laisser faire, ce n’est pas de l’insécurité ?. Vivement pour ces manifestants un vaccin contre le complexe de persécution …
Répondre