Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Ce soir la station officielle Guadeloupe la première s'est surpassée dans le soutien aux forces insurrectionnelles engagées pour l'indépendance de la Guadeloupe. (23/11/2023).
Ce soir la station officielle Guadeloupe la première s'est surpassée dans le soutien aux forces insurrectionnelles engagées pour l'indépendance de la Guadeloupe. (23/11/2023).
Ce soir la station officielle Guadeloupe la première s'est surpassée dans le soutien aux forces insurrectionnelles engagées pour l'indépendance de la Guadeloupe. (23/11/2023).
Ce soir la station officielle Guadeloupe la première s'est surpassée dans le soutien aux forces insurrectionnelles engagées pour l'indépendance de la Guadeloupe. (23/11/2023).

La télévision nationale, Guadeloupe la première, semble être revenue aux mauvais jours où le sépartiste Michel Reinette (frère de Luc) en faisait les mauvais jours, avant d'en être chassé ignominieusement tout récemment par ses confrères pour autosuffisence vaniteuse et  autoritarisme.

Nous avons eu droit à toutes les rengaines imposées à un peuple qui les subit, comme déjà en 2009-2010 par le LKP de monsieur Domota.

La fausse fenêtre de ce jour était offerte au philosophe Jacquy Dahomay, homme de gauche, mais honnête homme, et ami du Scrutateur malgré nos différences.

Quand M. Dahomay tenta d'offrir une analyse sérieuse de la situation il fut « coupé » par la speakerine, une fille plutôt innocente, me semble-t-il, mais soumise à l'équipe dirigeante de la station. Sans doute, dans l'oreillette lui fut donné l'ordre (« coupé la parole à missié »).

Ainsi vont les choses à la station payée par nos deniers.

Le reste du journal fut à l'unisson. Quand par exemple il fut question de la débaptisation d'un quartier de Pointe à Pitre, renommé quartier Waschington, il n'y eut personne au morne Bernard à l'heure de l'abbatage des statues pour signaler que Waschington fut propriétaire d'esclaves. Probablement ces incultes l'igoraient-ils, ou bien seule les intéressait l'acte de transgression.

Or, la majorité de la population est hostile au mouvement insurrectionel, je peux l'attester par mes nombreux contacts avec cette population qui est la première à soufrir des actes inqualifiables des subversifs.

Restons attentifs à ce qui se passe et qui est grave.

Je propose une lecture attentive de l'article qui suit de monsieur Michel Taube. L'avenir de la Guadeloupe ne doit pas être conditionné par des voyous.

Edouard Boulogne.

 

Les Antilles françaises vont-elles courir longtemps au suicide ? L’édito de Michel Taube.

 

Cet article est assez remarquable. Il s'adresse aux gens suffisemment informés pour ne pas se laisser intoxiquer par l'offensive « woke » dirigée cotre l'occident et dont les secousses psychologiques n'affectent pas seulement la Guadeloupe et la Martinique . Article qui mérite d'être lu avec attention.

 

https://www.opinion-internationale.com/2021/11/22/les-antilles-francaises-vont-elles-courir-longtemps-au-suicide-ledito-de-michel-taube_96591.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Est-il encore besoin de gloser la supériorité de la télé, exploitée en cela par les « fameux » syndicats avec la condescendance moqueuse de nos médias locaux comparativement aux jets prostatiques des communiqués officiels. Non seulement on entend déblatérer les ahuris de la politique conciliants avec les « révolutionnaires », qui pour certains, les pauvres, n’ont pas été gâtés ni par la nature ni par le mental avec, à leur tète, l’excité du bocal en ligne directe avec l’au-delà, il a prétendu qu’un jour, Dieu lui a dit va et raye moi la France de la carte …. Douze ans après la première grève qui avait transformé la Guadeloupe en compote indigeste avant de terminer en queue de poisson et au bout d’une dizaine de tentatives, c’est le même cirque guignolesque qui revient sur le devant de la scène, entre des élus complètement largués, des députés aux abonnés absents, des maires qui à coups d’embauche et de débauche transforment nos mairies en repaire du clientélisme politique, à toute cette tambouille indigeste se greffe l’impardonnable inertie du gouvernement face à une crise sans précédent . Un seul, le ministre des DOM, pourrait obtenir un satisfecit, celui de refuser de discuter avec le révolutionnaire en herbe.
Répondre
C
A noter que la plupart des meneurs de cette action révolutionnaire sont vaccinés. La seule chose qui subit une inflation permanente, est le nombre de victimes des évènements de 1967 en Guadeloupe : le chiffre officiel en était de 7 ... Dans la bouche des indépendantistes, il serait de plus de 300.
Quand on sait comment c'est grâce à la grande maîtrise des forces de l'ordre que les situations n'ont pas dégénéré , chaque fois, on perçoit le mensonge et la provocation permanente des terroristes.
Répondre