Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Bouteflika, symbole de l'Algérie indépendante est mort.
Bouteflika, symbole de l'Algérie indépendante est mort.

Bouteflika, symbole de l'Algérie depuis l'indépendance est mort. Le mensonge d'une Algérie destinée au bonheur après sa rupture avec la France colonialiste est mort. Enfin !

Le bonheur ? Les Algériens en ont douté pratiquement dès le début du mensonge FLN. Particulièrement les jeunes qui depuis plus de 50 ans remuent ciel et terre pour émigrer dans une France ancienne puissance coloniale. Pourtant Boutlefika vieilli, quasi paralysé resta au pouvoir durant quatre mandats. Sa postulation à un cinquième mandat, alors qu'il était paralysé et quasiment muet, témoigne de que peut être un régime totalitaire en pays décolonisé. Mais cette ambition fut aussi sa perte car ce qui demeure de jeunesse dans l'ancienne Algérie française se souleva et contraignit le FLN (parti unique) a déposer le cynique personnage qui vient de mourir en Suisse.

Le premier des document publié ci-dessous révèle ce que fut dès les premiers jours le régime de l'Algérie « libérée » . Et dire qu'il existe des Guadeloupéens et des Martiniquais pour soutenir les mensonges courants sur cette triste histoire.

Le Scrutateur.

 

A voir :Le massacre d'Oran https://www.youtube.com/watch?v=i-VdBxirjQI

 

https://www.leparisien.fr/international/algerie-lex-president-abdelaziz-bouteflika-est-mort-18-09-2021-IACCD2PNUREHLI2OESSZFS5LYI.php

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
En ce qui concerne le massacre de civil européens à Oran il ne faudrait jamais oublier le culpabilité
immense de De Gaulle qui l'a laissé perpétrer devant l'armée française,arme au pied.
C'est lui qui a donné cet ordre.
De nos jours il serait traduit devant la CPI comme on a su le faire pour certains dirigeants comme en ex Yougoslavie pour sa complicité passive.
Idem pour avoir laissé massacrer les harkis abandonnés , après avoir été désarmés et pour lesquels macron fait semblant de se repentir après les avoir accusés , avec tous les autres français, de crimes contre l'humanité.
Il faut garder en mémoire cette Histoire.
Répondre