Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 Ce que je pense de la campagne pro vaccinale en cours, par le Scrutateur.

Hier soir, sur face book, j'ai lu un article du jeune représentant en Guadeloupe du RN, Rudy Tolassy, dirigé contre une journaliste de BLMTV, pro vaccinale, vraiment enragée, qui évoquant les résistances de nos régions Martinique et Guadeloupe, le déplore en des termes témoignant de sa profonde ignorance de nos mœurs, de nos coutumes.

La jeune écervelée a déclaré que la réserve antillaise à l'égard de la vaccination était due aux superstitions, aux croyances religieuses. Notamment Catholique (évidemment). N'affirme t-elle point que beaucoup se justifient en évoquant la vierge Marie qui aurait dit « qu'il ne faut pas se vacciner ».(sic!).

Le catholique que je suis s'étonne. Nul dans la hiérarchie religieuse n'a proférée de telles insanités, ni ici, ni ailleurs. Et je suis de ceux, qui, en tant qu'antillais, catholique, et ancien professeur de philosophie en connait un bout sur ces questions. Mais Tolassy a tort de porter la question sur le terrain du racisme qu'il prête à la babillarde, là où il s'agit d'abord de sottise, et d'ignorance. Nous n'entendons que trop, hélas ! de ces péronnelles et de ces bavards, qui postillonnent à longueur d'antennes leurs propos vides et suffisants, suffisamment vides.

On sait pourtant, du moins les lecteurs réguliers de ce blog, mes réserves sur la politique gouvermentale que Macron n'est d'ailleurs pas le seul chef d'Etat à promouvoir. Ce qui devrait modérer un certain nombre de critiques dont le ton donne à penser que leurs colères sont davantage anti Macron qu'anti Covid, ce qui entache leur crédibilité. (On le sait je n'ai pas, moi, voté Macron, et je ne voterai pas pour lui en 2022).

Il faut savoir raison garder.

Mes grandes réserves portent sur les risques se voir les dirigeants, (et pas seulement en France) s'emparer de la catastrophe en cours pour faire main-basse sur nos libertés et emprisonner les citoyens « à l'insu de leur plein gré » dans les filets d'une dictature aussi totale qu'imperceptible aux victimes). Tocqueville a analysé ce risque dès le XIX siècle, et j'en reparlerai bientôt.

A l'appui de mon propos, une fois n'est pas coutume, cette interview de … Jaccques Attali, en 1989 qu'il faut écouter attentivement car il est aussi souriant qu'explicite : ( https://lalettrepatriote.com/en-1979-jacques-attali-racontait-ce-que-pourrait-etre-une-dictature-sanitaire/ ).

Hélas la lucidité d'Attali a cédé depuis longtemps le pas à l'ambition personnelle qui l'a conduit à rejoindre les rangs des protagonistes de l'aliénation des libertés.

Aujourd'hui comment agir ?

Pas par rejet automatique, (parce que c'est Macron), attitude où se rejoignent aussi bien des gens d'extrême droite que d'autres comme les bornés de la France insoumise, où aux Antilles les insencés du séparatisme raciste à la Guadeloupe ou en Martinique. Pour ces derniers, périssent les Guadeloupéens et les Martiniquais pourvu que s'accomplissent leurs ambitions totalitaires sur des îles largement dépeuplées, mais à leur botte.

 

Je crois qu'il est important de peser les risques et de choisir en connaissance de cause. Les Antillais sont AUSSI, des gens capables de choisir, sinon LA Vérité, du moins le moindre mal.

 

Le Scrutateur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

castets 08/08/2021 06:56

Bonjour Mr Boulogne,
Au hasard des infos redondantes et concordantes des grands médias, il reste quand même curieux et interrogatif de constater une procédure internationale quasi similaire pour la lutte anti-covid !
L'accès aux postes à responsabilité serait-il conditionné par un vaccin politique universel , qui pique ou tire les ficelles ?
Ma soif de savoir, non étanchée reste sans réponses et ma perplexité en croissance exponentielle, tout comme les analyses médicales.
Bon dimanche, Cdlt Cjj