Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Pour comprendre la raison du voyage aujourd'hui du président Macron au RWANDA : des documents décisifs.
Pour comprendre la raison du voyage aujourd'hui du président Macron au RWANDA : des documents décisifs.
Pour comprendre la raison du voyage aujourd'hui du président Macron au RWANDA : des documents décisifs.

Trois documents décisif pour comprendre :

 

  1. Le film : Opération turquoise ::

     

https://www.youtube.com/watch?v=vhKpbQsr-Pg

 

 

(II) Le témoignage du chanteur Corneille qui a miraculeusement échappé à l'assassinat.

 

https://www.youtube.com/watch?v=ahBZSanTgjc

 

(III) L'opération Turquoise vue par Wikipédia :

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Turquoise

#Histoire

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ch.Etzol 28/05/2021 23:44

Les conflits sont loin de se résumer seulement à des rivalités ethniques . Il est difficile de dissocier ce qui s'est passé au Rwanda ainsi qu'en Ouganda, des guerres au sein de l'ex- Congo belge (Zaïre). Ce ne sont que milices, groupes armés ou fronts de libération, (tous démocratiques! ) qui se font et se défont au gré d' alliances passagères, pour prendre le pouvoir ou s'accaparer une région. par la force.

En particulier les richesses minières de l'est et du sud du Congo, gisements d'une cinquantaine de minerais, dont une douzaine est exploitée : le cuivre le cobalt, l'argent, l'uranium (par Areva), le plomb, le zinc, le cadmium, le diamant, l’or, l’étain, le tungstène, le manganèse et quelques métaux rares comme le coltan. Quel pays occidental ne serait pas heureux de découvrir 50 minerais différents dans son sous-sol ?

Véritable ressource naturelle, mais zone frontalière avec le Rwanda et dans laquelle vivent des tutsis et des hutus. A chaque affrontement, des milliers de civils quittent leurs foyers, pour fuir les massacres, les tortures et les viols. Depuis 20ans, dans ces régions, les conflits auraient fait 4 à 6 millions de morts, dont la moitié d'enfants en bas-âge. Ce qui est raconté, c'est l'esclavagisme avec le travail forcé dans les mines; ou bien de jeunes enfants envoyés au front comme chair à canon; ou encore des hommes tués, tabassés, torturés et leurs familles violées devant eux.
La richesse de ces minerais et leur importance mondiale dans la technologie actuelle remet en cause la litanie des malheurs de "pauvres" nations africaines, surexploitées par les odieux colonisateurs.
Il y a pourtant, dans les ressources géologiques, de quoi aider des pays africains à se développer, être capables d'améliorer les infrastructures, le niveau de vie et celui de la santé de leurs populations; (établissements scolaires, hôpitaux, dispensaires ...), de donner un avenir à leurs habitants. Cela supposerait des chefs d'Etat , au lieu de chefs de guerre.

xam Cirederf 27/05/2021 23:11

J'en connais une qui était Ministre aux côtés de JUPPE à cette période et doit bien connaître les dessous de ce génocide qu'elle avait largement regretté et critiqué ouvertement les Rwandais qui dirigeaient alors le pays. Mais ....
Notre Président a le souci de recoller les morceaux, mais on ne saurait pour autant se considérer comme coupable. Si c'est cela alors demain on entendra aussi les remontrances concernant le Mali. Affaires à suivre.