Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Un homme du peuple parle, Frédéric Hermel : « La France, dernier rempart face à l’obscurantisme » [Grand entretien]

Frédéric Hermel n'est pas un intellectuel. Dans mon esprit ce n'est pas un défaut. Car les intellectuels, (il y en a de valeur), ont une certaine tendance à catégoriser la société, à la diviser en « classes », comme dans un magasin les denrées disponibles à la vente sont classées, numérotées, disposées avec leurs étiquettes de prix .

Or les hommes ne sont pas des denrées, ils ne sont pas des choses immédiatement identifiables, ils ont de la profondeur, ils aiment, ils haïssent, ils vivent, ils meurent, peuvent changer de casier. De quartier, de milieu social.

Frédéric Hermel n'est pas un intellectuel, mais il est intelligent, et juge avec une liberté certaine, ce qui devient rare. Je ne le présenterai pas davantage car il le fait lui-même avec talent et une grande liberté de ton.

Sur certaines de ses déclarations, par exemple sur le footballeur Karim Benzema du Réal de Madrid, son jugement ne recoupe pas le mien. Mais c'est lui qui parle ! Sur d'autres points où j'assentis à ses propos, ce seront d'autres lecteurs qui tiqueront.

L'important c'est l'ensemble du propos de ce Français du peuple, propos fort et libre sur bien des points importants de l'actualité.

Et à mon avis de cette force, et de cette liberté assorties d'un solide enracinement chrétien, nous avons tous bien besoin en ce temps de délires, de délitement des valeurs, et de violences tous azimuts.

Le Scrutateur.

https://www.youtube.com/watch?v=5EzXOfrZU4g

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article