Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Humour Martiniquais ? Quand les fauteurs de troubles habituels réclament (que dis-je ? Exigent. Non mais!) l'intervention des forces de l'ordre.
Humour Martiniquais ? Quand les fauteurs de troubles habituels réclament (que dis-je ? Exigent. Non mais!) l'intervention des forces de l'ordre.

Ce document date de 2019,. Deux ans après il synthétise le vécu actuel de la Martinique et de la Guadeloupe. Il est aussi une vraie caricature  de nôtre vécu. Car ni la Martinique, ni la Guadeloupe ne se confondent avec cette caricature. Les agitateurs qui créent le désordre et la confusion, nuisible à tous, ne représentent en rien la nature de nos deux peuples.

__________________________________________________________

On le sait la Martinique possède aussi (la Guadeloupe n'est pas seule!) ses trublions, ou pire, ses délinquants attachés à troubler l'ordre public : destructions de statues (dont celle de Victor Schoelcher) incendies de propriétés, de champs cultivés, d'outils de travail etc, etc.

Beaucoup de débilité dans tout ça, même si les tireurs de ficelle sont moins connus, ou en tous cas moins visibles.

En tant que Guadeloupéen je pourrais comme d'autres compatriotes me réjouir que nous ne soyions plus les monopolisateurs de la violence sosotte. Mais voiçi que nous sommes en train d'être doublés par nos imitateurs de l'île sœur. Enfin, dépassés! il ne faut pas exagérer, car les nôtres ne sont pas si bêtes. Jamais, en Guadeloupe nous n'avons vu les auteurs d'exactions faire appel aux forces de police, au Procureur de la République, au Préfet, pour les mettre au pas (au pas, au pas camarades! au pas Bis !). Eh ben, ça camarades les Martiniquais l'ont fait. Chapeau !

Ouvrez le lien chers amis, ouvrez, ouvrez, vite !

Sollicités d'intervenir, les forces de l'ordre rigolent. On peut les comprendre, car c'est pas tous les jours qu'on voit des choses comme ça.

Comme aussi par exemple la citation d'articles du code pénal dont on attend leur mise en exécution contre des vigiles qui font leur boulot au service peuple maharwtiniquais. Oui, le code pénal ! La loi fwansaise, ah!ah!.

Mon Dieu que ces gens sont bêtes. Ceux qu'on voit. Car pour les autres, les bêtes féroces qui les manipulent en espérant des dérapages entraînant mort d'hommes, ceux-là sont tapis bien au chaud.

Mais le peuple profond observe, il attend, il souhaite le coup de balais libérateur.

Quant aux gendarmes, ils rigolent. On peut les comprendre. Ils le savent nous sommes dans le round d'observation. Médiapart attend aussi pour faire sa UNE d'éventuelles pertes de sang froid.

Un jour qu'on espère prochain, les merdeux se noieront dans leur … chose.

 

Le Scrutateur.

 

https://www.youtube.com/watch?v=JtXDM8OKEf8

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Ce sont toujours les mêmes qui sont coupables... Si les créoles tenaient les mêmes propos, ils passeraient en comparution immédiate pour racisme.

Petite démonstration du pouvoir de nuisance "des nôtres " , drapeau indépendantiste en tête en bloquant la circulation sur la route de l'alliance (opération escargot) ce matin de 6h à 10h au moins à cause de litige avec les mairies.
Toujours les mêmes qui sont pris en otages.
Répondre