Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 Peut-être l'avenir du monde : l'Afrique entre tradition et modernité .

Longtemps l'Afrique a été sous-estimée par les Européens. Peut-être à tort on a pris la première bande dessinée publiée par la dessinateur Belg Hergé, Tintin au Congo, pour un regard méprisant à l'égard du grand continent vert. Hergé persuadé (ou peut-être à tort) du « retard » des africains sur l'Europe, avait seulement voulu sous une forme peut-être imparfaite (s'adressant à de jeunes enfants), porter un regard lucide sur les causes de « l'inférorité » de la vie du sud sur les pays du nord.

Un siècle plus tard, que reste-t'il de ces vues partielles ?

L'Afrique d'aujourd'hui a désormais ses ingénieurs, ses médecins (à l'instar du célèbre docteur Schweitzer), et même ses polilicals-scientistes formés aux meilleures universités françaises, anglaises ou américaines. .

Aujourd'hui, Tintin n'irait plus au Congo, mais au TOGO.

Les actuels dirigeants du continent vert demeurent soucieux de persévérer sur la voie du « progrès ». Mais en contemplant l'actuelle crise du monde occidental (se caractérisant par un doute mortel sur lui-même, qui le laisse impuissant, notamment par rapport aux néo colonisateurs : les Chinois), les néo dirigeants africains se réfèrent, par souci d'équilibre, aux vieilles coutumes de leurs patrimoines culturels, escontant l'apparition d'une nouvelle synthèse.

Les deux liens qui suivent montrent que l'Afrique de toujours n'est pas morte. Heureusement pour les croyants, européens ou africains !

On le verra, dans un souci pédagogique, les porte-paroles s'expriment en français qui demeure, pour l'instant, la langue universelle indispensable pour une meilleure monstration des origines.

(Le Scrutateur).

 

 

(I) Evola  : entre tradition et modernité :

 

https://www.youtube.com/watch?v=CoRTnPIWe6E

 

 

(II) Festival Evola au Togo

 

https://fightdogmeat.com/videos-africa-graphic/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article