Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La Guadeloupe une fois de plus bloquée et prise en otage.

La Guadeloupe est comme le reste du pays français affectée par l'épidémie mondiale de l'épidémie en cours. Comme le dit le quotidien local : « "À la différence de l’Hexagone, on a connu une période pendant laquelle on était en dessous des seuils depuis 20 semaines. On voit que dès que l’on a un petit peu de relâchement, on a une augmentation du taux de contagiosité, d’autant plus fortement que l’on a le variant anglais qui est maintenant présent", indique Alexandre Rochatte, préfet de la Guadeloupe. 166 cas de Covid-19 ont été recensés cette semaine, contre 137 la semaine précédente ».

Pudiquement le préfet Rochatte évoque t le « relachement » récent dans les comportements, évitant prudemment de citer le récent carnaval malgré les exhortations au sérieux provenant des autorités prédectorales, sanitaires, administratives, et même politiques.

Et voici (voir plus bas), que des « citoyens » bloquent la vie du département. Il suffit d'écouter (voir ci-dessous (dans « Le point de vue des bloqueurs) les propos du maître démagogue Jean-Yves Ramassamy).

On connait la résilience des Guadeloupéens aux exactions de ces messieurs. Une fois de plus nous devrons la déployer face aux irresponsables. (Le Scrutateur).

 

(I) Le point de vue des bloqueurs.

 

In France Antilles :

 

Un collectif de socio-profesionnels qui regroupe 28 organisations professionnelles bloque la Guadeloupe aujourd’hui. Dès 2H du matin, il a érigé des barrages sur les principaux axes routiers de la Guadeloupe. Il réclame la signature d’un protocole d’accord avec les élus et les représentants de l’Etat pour « sauver l’économie de la Guadeloupe »

 « On nous a pris pour des rigolos, et bien nous avons mis notre menace à exécution » déclare Jean-Yves Ramassamy dans un audio devenu viral sur les réseaux sociaux. BTP, transports, tourisme, restaurateurs, professionnels de l’évènementiel, taxis… 28 organisations professionnelles, réunies en collectif, ont décidé de monter au créneau ce matin pour défendre des secteurs « en grande souffrance ».


https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/social/un-collectif-de-socio-professionnels-bloque-la-guadeloupe-587650.php

 

(II) Communiqué du Medef.

 

Le 24février 2021UNION DES ENTREPRISES MEDEFGUADELOUPEImmeuble SCI BTB Voie Principale Jarry 97122 BAIE-MAHAULTTel: 0590 26 83 58 Fax: 0590 26 83 67 Mail: contact@ude-medef.com

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Blocages des axes routiers de GuadeloupeL’UDE-MEDEF Guadeloupe désapprouve totalement les blocages routiers entrepris aujourd’hui.Elle s’associe pleinement aux guadeloupéens qui souffrent déjà des mesures restrictives à nos libertés, consécutives à la lutte contre la Covid-19.Cette pandémie crée depuis plus d’un an une situation particulièrement difficile pour tous et souvent dramatique pour un grand nombre de nos concitoyens et de nos salariés.Aussi de tels agissements, contraires à la loi, sont une méthode totalement inappropriée dans un tel contexte.Ils ne peuvent que conduire à la «mort» de notre Guadeloupe que nous aimons tous.C’est ensemble que nous devons faire face à ces circonstances dramatiques. Pas en se lançant dans des actions suicidaires.L’UDE-MEDEF réaffirme sa détermination à s’engager avec l’ensemble des partenaires dans la définition et la mise en œuvre des mesures indispensables pour faire face à cette situation exceptionnellepar sa nature, sa durée et sa gravité.Elle demande la levée immédiate de ces barrages qui asphyxient le territoire.L’UDE-MEDEF GuadeloupePour rappel, L’UDE MEDEF est une organisation professionnelle qui regroupe plus de 500 entreprises dont 85% de TPE et PME, des indépendants et quelques groupes. L’ensemble des secteurs économiques du territoire y sont représentés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article