Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Petite provocation matinale, avec picotements : Trump l'Africain ?
Petite provocation matinale, avec picotements : Trump l'Africain ?
Petite provocation matinale, avec picotements : Trump l'Africain ?
Petite provocation matinale, avec picotements : Trump l'Africain ?

Je commence cette journée avec quelque chose comme une envie, sinon de provocation, du moins de suscitation ? Suscitation de quoi ? Ooooh ! comme dirait Jean Gabin, rien de bien méchant, quelque prurit par exemple, bien gênant, enquiquinant pour les niais qui prennent tout à la lettre, et se croient à l'abri des escagacements de ceux dont ils croient tout ce qu'ils disent, pour s'en faire bien voir, alors que c'est, exactement, ce qu'il faut faire pour s'en faire mépriser, et encu ... (censuré).

Le hasard vole à mon secours qui m'envoie un article hostile à Trump (par un site de droite).

Or le Donald est ce qu'il est (voir les articles parfois très critiques que lui a consacré LS ; (onglet Chercher un article).

Or le leader républicain, qui est comme il est « bien meilleur et bien pire », vient de réaliser une performance à laquelle voudraient bien parvenir un de nos « tribuns de la plèbe ». …. (rions trois fois) un Mélenchon par exemple !

Si mon petit libelle provoque une gratelle trop incomodante, voyez vôtre pharmacien. Et n'oubliez pas vôtre masque, gros cabotin! (LS).

 

« Bref, Donald Trump termine son règne comme il l’a commencé : vulgairement, sans classe ni décence et en rejetant quiconque ne va pas à 100 % dans sa direction. S’il avait été élu en Afrique ou en République bananière, il aurait été dans la moyenne des dirigeants de ces pays »

 

https://www.contrepoints.org/2021/01/09/388235-lattitude-tres-fasciste-de-donald-trump-face-a-lelection?utm_source=Newsletter+Contrepoints&utm_campaign=16af5fe07e-Newsletter_auto_Mailchimp&utm_medium=email&utm_term=0_865f2d37b0-16af5fe07e-113984049&mc_cid=16af5fe07e&mc_eid=73a2921d69

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Ce n'est que le début de l'Intifada contre le système ripoux commandé par ceux qui gouvernent: financiers qui sèment la misère, la discorde et les guerres, virus, et vaccins, ONG louches, grandes familles louches qui mettent la main sur les richesses du monde ', la racaille pédophile et le deep state lié à la puissance militaro industrielle qui les soutient. Au nord, des prédateurs sans scrupules derrière le masque de la démocratie, au sud des dictatures et des régimes fantoches qui écrasent les masses et mettent la main basse sur tout, même les esprits libres.
La těte du troupeau vient de remuer sa tête, ce n'est qu'un début.
Répondre
M
« Les évènements choquants de ces dernières 24 heures prouvent que Donald Trump entend user du temps qu'il lui reste pour saper la transition pacifique des pouvoirs avec Joe Biden », a déclaré Mark Zuckerberg, garagiste qui considère qu’un garagiste est fondé à confisquer la voiture de son client quand la tête de celui-ci ne lui revient pas.
Chacun observera que le mot discrimination est l’un des mots clé à molette de la novlangue qui est l’équivalent high tech de la bonne vieille langue de bois de l’âge de la pierre taillée quand celles-ci se voulait encore polie. 

.
Répondre
C
Qu'attendre de Maître Aliboron et ses séides? Ceux qui, selon la fable, jugent meilleur celui de ...guêpe que le succulent miel, d'industrieuses abeilles.
Des éléphants de Carthage suivant Hannibal à travers les Alpes, ou de l'ordre et la discipline de Scipion le romain, quelle stratégie serait à même de réveiller la démocratie contemporaine, de la gadoue dans laquelle des ânes de tous bords, l'ont engluées?
Répondre
E
« Bref, Donald Trump termine son règne comme il l’a commencé : vulgairement, sans classe ni décence et en rejetant quiconque ne va pas à 100 % dans sa direction. S’il avait été élu en Afrique ou en République bananière, il aurait été dans la moyenne des dirigeants de ces pays. » (Pierre-Guy Veer, sur Contrepoints)
Autrement dit, et si je comprends ce que je lis, Trump n’a pas été élu en Afrique ou en République bananière (il fait sans doute allusion à la France), mais en Amérique. Donc il a sans doute été réélu. Je croyais qu’il avait été battu.
Je crois aussi comprendre que Trump est comme les dirigeants Africains, sans classe, ni décence. Ce n’est pas très gentil pour nos rappeurs, Obono, Sibeth, Laetitia Avia et autres Traoré qui entendent diriger la France en... dirigeants africains. Or,étant donné qu’il faut se prosterner devant tout ce qui est afro j’imagine que - disant encore  le contraire de ce qu’il dit - le vrai message (crypté) est : Trump est un vrai héros.
En politique, il est de plus en plus difficile de s’y retrouver. Dans ce qu’on lit aussi. Car ce s’il avait été élu Afrique ou en République bananière sonne beaucoup plus comme une affirmation que comme une condition. Comme de toutes les façons Trump n’a pas été élu en Afrique ou en République bananière, je crois comprendre qu’il n’est pas dans la moyenne des dirigeants de ces pays (dont visiblement la France), et j’en déduis que l’auteur a voulu dire c’est quelqu’un de très au-dessus de la moyenne, surtout en Amérique. Comme chacun ne comprend jamais que ce qu’il peut, personne, évidemment, ne pourra dire le contraire.
Répondre