Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1) J'ai piqué ce petit texte pour illustrer une réflexion sur le cmbat pour la liberté. Ce n'est qu'une accroche que j'approuve, sauf, sur une phrase, à la fin, car il faut savoir déranger le consensus, avec des arguments. Il arrive que la liberté entendue au sens des libertaires est le refus de toute vérité, morale , politique, religieuse, c'est-à-dire un choix de l'anarchie.
1) J'ai piqué ce petit texte pour illustrer une réflexion sur le cmbat pour la liberté. Ce n'est qu'une accroche que j'approuve, sauf, sur une phrase, à la fin, car il faut savoir déranger le consensus, avec des arguments. Il arrive que la liberté entendue au sens des libertaires est le refus de toute vérité, morale , politique, religieuse, c'est-à-dire un choix de l'anarchie.

1) J'ai piqué ce petit texte pour illustrer une réflexion sur le cmbat pour la liberté. Ce n'est qu'une accroche que j'approuve, sauf, sur une phrase, à la fin, car il faut savoir déranger le consensus, avec des arguments. Il arrive que la liberté entendue au sens des libertaires est le refus de toute vérité, morale , politique, religieuse, c'est-à-dire un choix de l'anarchie.

Le récent article sur la fabrique du consentement (http://www.lescrutateur.com/2020/11/sommes-nous-libres-ou-bien-sommes-nous-conditionnes-soumis-a-la-fabrique-du-consentement.html ) a été très lue et a vivement intéressé.

Je cite, ci-dessous, deux réactions parmi les plus étayées. Ces réaction écrites ou verbales m'incitent per delà la fatigue que je ressens parfois, à continuer le Scrutateur, et le combat pour la défense de la liberté et de nos valeur. (Le Scrutateur).

 

  1. Le point de vue de Chantal Etzol.

 

 

« Il faudra choisir, il n’y aura pas assez de place pour tout le monde ». Est-ce à quoi ON pense où l’opinion de la commentatrice ?
Ce postulat initial en dit long sur la vision défendue d’emblée, ramenant ce qui suit à une doctrine politique prônant une restriction de la démographie, souhaitée par l’économiste Thomas Malthus.
« LA SCIENCE NE RESSORT PAS DU DOMAINE DE LA FOI . », un autre postulat, tout aussi catégorique, en fin de vidéo.
Entre les deux, une longue succession d’images permettant des associations : la lutte pour la vie, Darwinienne, ou des messages subliminaux sur des « dirigeants », uniquement de démocratie, tandis que la foi serait l’hypnose des peuples.
Pour éclairé qu’il paraisse, ce « condensé scientiste » dénote une perception u peu simpliste du genre humain, ’assimilant les foules, par des accélérés d’images, aux innombrables files de fourmis, dont certains clichés nous prédisent qu’elles nous remplaceront. (Sûr que la communication par les antennes ne permettrait pas la manipulation)
Peut-être est ce la proximité de la commémoration de la victoire de 1918, je n’ai pu m’empêcher d’évoquer les FOULES d’hommes qui sont morts pour leur fidélité à une alliance, à leur pays, à leur Dieu ou pour que leurs enfants vivent libres.

En ce qui concerne la pandémie, l’initiative de la lutte relève de l’Organisation Mondiale de la Santé, comme auparavant pour Ebola ou autre, en attendant que la vaccination ait permis de protéger, avant d’éradiquer certaines maladies, de faire chuter la mortalité infantile et d’allonger considérablement l’espérance de vie moyenne. Pour la première fois en Europe, on a essayé d’endiguer une épidémie, avec les erreurs d’approximation, sous-estimation des moyens ou improvisation peut-être ; mais certainement pas la volonté de manipuler les « masses laborieuses » avec des arrière-pensées.

Il n’est pas si vieux le combat de Pasteur pour que les femmes ne meurent plus de l’accouchement, pour la stérilisation des instruments et des salles d’opération, pour la conservation des aliments. Par notre attitude en ces circonstances, rendons-lui cet hommage.

 

  1. Un autre point de vue par un lecteur attentif.

 

Bonjour Mr Boulogne,
Même si de fausses insinuations, des contre vérités et des approximations sont bien présentes, le fil conducteur reprend la théorie de Maslow connue et permet de bien réfléchir à la situation.
Pour ma part, je fais un constat troublant , comment en France pays ou notre système de santé était réputé le meilleur du Monde, on nous le répète depuis des décennies , 4000 personnes en réanimation pour 67 millions d'habitants, réussissent à bloquer toute vie normale , sociale comme économique. Ce n'est même pas la peur de mourir le moteur à explosion du système , puisque depuis le départ de la pandémie , nous avons perdu 38118 personnes à ce jour, à rapprocher en gros des 20000 accidents domestiques/an qui n'entraînent aucune fermeture de magasin de bricolage ou de fourniture d'énergies pour simplifier ou de vente d'escabeau...
Les mesures drastiques actuelles viseraient-elles un autre projet plus politique plus vaste que notre bonheur de vivre ?
Bonne journée, Cdlt Cjj

 

 

J'ai toujours pensé que p'tites bêtes là sont pleines de sagesse. Sauf quelques petites exceptions .... que vous connaissez peut-être !

J'ai toujours pensé que p'tites bêtes là sont pleines de sagesse. Sauf quelques petites exceptions .... que vous connaissez peut-être !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article