Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La deuxième photo est celle d'un jeune enthousiaste, peut-être moins jeune en son coeur que l'auteur du fidèle, et très sensé auteur de cette lettre.
La deuxième photo est celle d'un jeune enthousiaste, peut-être moins jeune en son coeur que l'auteur du fidèle, et très sensé auteur de cette lettre.

La deuxième photo est celle d'un jeune enthousiaste, peut-être moins jeune en son coeur que l'auteur du fidèle, et très sensé auteur de cette lettre.

Bonjour Mr Boulogne,


Effectivement, elle aurait mérité aussi pluviôse, avec un tel débit et la justesse de ses propos, rassurant pour la laïcité que sa bouche éclaire , elle devrait professer à l'Université ou comme porte parole de l'Elysée et faire de très nombreux émules.
Ce matin aussi sur Fr2 , Bruno Retailleau invité des 4 vérités a mis les points sur les I sans trop être coupé par la journaliste et ce réveil fait du bien au moral ; tant pis si le Covid passe au second plan , il faut choisir sa fin et je préfère largement l'embolie pulmonaire au coutelas, question de principe et d'éducation !
Encore un effort Mr le PR, mesurez vos paroles et le ciel pourrait s'éclaircir si elles étaient mises en œuvre réellement …

 

https://www.france.tv/france-2/telematin/2046971-emission-du-lundi-19-octobre-2020.html
 


Bonne fin de journée, Cdlt

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ch ETZOL 19/10/2020 18:11

"Le seul moyen qu'ils deviennent français est qu'ils deviennent chrétiens" disait le Missionnaire Charles de Foucauld, parlant des musulmans.

Nous voilà donc dans l'impasse...Que proposer d'autre que du néant, égocentrisme et société de consommation ?
Puisque certains pérorent sur le médias que leur France est née avec la république, il y a 2 siècles, révolution française contre révolution islamique, il pourrait être rétabli la Constitution
Civile du Clergé, qui forçait les prêtres à jurer sur la constitution.
Les " imam réfractaires" (refusant de jurer) seraient mis "hors-la-loi" par un décret similaire à celui des 29-30 vendémiaire an II (20-21 octobre 1793), qui prévoyait leur exécution dans les 24 heures.
Plus de 1 000 prêtres et près de 200 religieuses avaient été fusillés ou guillotinés, sans compter les massacres dans les couvents, et les expulsions, contraignant à l'exil ou au bagne.
Et pourquoi pas aussi les inventaires des biens musulmans en France et leur nationalisation?

Nous attendons les soldats de l'An II ???