Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Une heure avec M. Robert Badinter, parfois ambigu, souvent brillant et mesuré.

Je consacre souvent le week-end à l'exposition de la pensée d'une personnalité marquante ou d'une question politique ou philosophique.

Cette semaine je donne la parole à M. Robert Badinter. Je n'ai pas toujours été d'accord avec lui, ni ne le suis d'ailleurs pas en tout ce qu'il dit dans l'entretien télévisé que je publie aujourd'hui.

Mais Robert Badinter est une personnalité qui mérite l'intérêt par sa tempérance (qui parfois s'est émoussée, comme il arrive à beaucoup d'entre nous, il le reconnaît d'ailleurs dans le cours de l'émission). C'est aussi un homme intelligent, brillant et de grande culture qui, à ce titre mérite d'être respecté, par delà les désaccords.

C'est en raison de ses qualités que je n'hésite pas à le proposer aux lecteurs du Scrutateur qui par delà les engagements divers du quotidien en tireront, pour le meilleur et moins bon, un profit personnel. (LS).

 

https://actu.orange.fr/societe/videos/le-20-heures-de-darius-rochebin-le-grand-entretien-avec-robert-badinter-CNT000001t4uSp.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

castets 20/09/2020 15:46

Bonjour Mr Boulogne,
Merci , passionnant interview et dialogue de mise au point éclairant, sa défense est louable.
Mais de nos jours, la peine de mort , bien plus brutale est hélas administrée sans procès par des forces non légales animées du désir de vengeance ou par prosélytisme. La force n'est plus à la loi vu le manque de rigueur et le laxisme de nos Institutions.
Son point de vue sur le communautarisme mériterait une charte de bonne conduite pour la durée d'un mandat électif ; toute personne désireuse de se présenter au suffrage du peuple devrait au préalable la signer... Sanction automatique, radiation en cas de manquement ou de collusion avec les forces perturbantes et opposantes à la France.
Nous sommes en guerre depuis quelques temps, c'est le PR qui le martèle.
Bon dimanche, Cdlt Cjj