Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Un président, ça ne doit jamais perdre son sang froid !

Il y a des mots qui, dans la bouche du Macron, ont une résonance toute particulière : « Ce que vous avez fait est grave », par exemple. On croit rêver. Il faut avoir la mémoire courte pour entendre sans ricaner pareils propos : surtout pas ça, surtout pas lui. Ses petits coups en force ou en douce comme vomir sur la France (ce qu’il est peut-être aller faire auprès du très peu recommandable Hezbollah), comme vomir sur la France en Algérie s’offrir des frissons auprès des voyous à Saint-Martin et la liste impressionnante de ses facéties ne sont pas moins graves que le signal d’alarme tiré par Malbrunot qui voit le Macron partir en vrille dans un délire incontrôlable. Aux innocents les mains pleines : c’est Macron en personne qui a trouvé les mots pour qualifier sa mandature : ce qu’il n’arrête pas de faire est grave. Eh oui, Macron est grave pour la France. Il n’y a pas d’autre mot. Et pendant ce temps-là, Brigitte pouffe a tout va. C’est ça la pipeulisation.

 

DOCUMENT LCI/TF1 - "Ce que vous avez fait est grave" : au Liban, la colère d'Emmanuel Macron contre un journaliste français


 

(https://www.lci.fr/politique/document-lci-tf1-ce-que-vous-avez-fait-est-grave-au-liban-la-colere-d-emmanuel-macron-contre-un-journaliste-francais-2163426.html )

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article