Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1) N. Sarkozy. 2 et 3) Madame Laeticia Avia !!!
1) N. Sarkozy. 2 et 3) Madame Laeticia Avia !!!
1) N. Sarkozy. 2 et 3) Madame Laeticia Avia !!!

1) N. Sarkozy. 2 et 3) Madame Laeticia Avia !!!

De tout temps - cf. Le singe et le Dauphin de La Fontaine, mais plus de 2000 ans auparavant chez Ésope - la proximité entre le singe et l’homme a donné lieu à une évidente comparaison. (La définission de l'homme dans tous les dictionnaires est d'ailleurs … « animal raisonnable »). Et voici que sous la dictature des bien-pensants (racistes et … racialistes!) on en arrive à interdire cette comparaison proverbiale et vieille comme le monde au motif qu’elle serait... raciste. Non seulement c’est la preuve du racisme intrinsèque de ceux qui y mettent des arrière-pensées assez évocatrices du reste de leur propre représentation des choses, mais ces chochottes montrent qu’elles ignorent tout des proverbes africains.

 

Aujourd’hui où la parenté entre l’homme et les grands singes est admise et, semble-t-il, confirmée par une communauté d’ADN à plus de 97%, va-t-on devoir interdir les théories évolutionnistes ou décréter que l’homme descend du singe à l’exception des afro-descendants qui proviendraient directement de Zeus et Aphrodite ?

 

Un créationnisme forcené qui ne manque pas de créativité nous révèle sans doute encore bien des surprises et nous promet sans doute un apartheid des plus toniques : bientôt Ford devra verser des royalties à l’Organisation des États Africains pour avoir osé proposer la Ford T en une seule couleur, tout le monde sait laquelle.

 

Attention, ce créationnisme forcené promet surtout un crétinisme sans précédent dans l’histoire. Le crétinisme est déjà là, du reste. Peut-être est-ce ce qui provoque un tel délire racialitaire dont les proportions deviennent inquiétantes : « le toc l’e.piete désormais sur le tic. (Toc : en psychiatrie un « toc » est un trouble obsessionnel et compulsif auquel on ne peut résister. Même si on le désirait. Ce qui n'est pas évident chez un certain nombre de malades qui semblent y trouver une « juissance » absolue.

 

Alors le malheureux Sarkozy, sur le plateau de Quotidien, hier soir, est-il tombé de son arbre, ou au contraire tombé dans le sempiternel piège

 

"Nègres", "singes" : Nicolas Sarkozy crée la polémique sur le plateau de Quotidien


 

(https://www.ladepeche.fr/2020/09/11/negres-singes-limbroglio-de-lancien-president-nicolas-sarkozy-sur-le-plateau-de-quotidien-9063620.php )

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ch ETZOL 11/09/2020 23:52

Peut être devra-t-on revisiter complètement des films aussi célèbres que" King Kong", image du suprémacisme blanc: Gare au Gorille amoureux !
Le réalisateur Cooper, choisit pour son personnage le nom de Kong, qui était celui d'une chaîne montagneuse, d'une cité et d'un royaume africain du XIXe siècle, dans le nord-est de l'actuelle Côte d'Ivoire, auquel il rajouta le nom de « King » (« roi » en anglais), pour que les spectateurs ne prennent pas le film pour un simple documentaire et comprennent bien qu'il s'agit d'une fiction.

De même la très proche "Cheeta", Chimpanzé des film de Tarzan, se déplaçant de branches en branches dans la jungle africaine.
Avec l'aval de certains ethnologues et paléontologues tentant d'intégrer, depuis fort longtemps, les chimpanzés à la famille humaine.

Pourrait -on encore ,en souriant, trouver un profil commun, à Danièle M. femme de gauche et la progressiste Zira, proche de Cornélius dans "la planète des singes", où les humains sont réduits en esclavage; film tiré du roman de science fiction de pierre Boule.

Mais les fictions semblent poser problèmes par les temps qui courent, au monde "savant" et SERIEUX! Ou se prenant pour tel..