Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Qui sortira vainqueur aux USA, (Trump ou Biden) au terme d'une campagne électorale très violente ? Par André Bercoff.

Dans un contexte électoral ultra-tendu et seulement quelques semaines après l’affaire George Floyd, un jeune Noir américain de 29 ans, Jacob Blake, a été abattu à bout portant de plusieurs balles par la police. Des manifestations éclatent dans le pays. Faut-il y voir la reprise d’une guerre raciale ?

Analyse et réaction d’André Bercoff au micro de Boulevard Voltaire. L’occasion d’évoquer avec lui cette élection présidentielle américaine qui voit s’affronter Donald Trump et Joe Biden.

 

https://www.bvoltaire.fr/andre-bercoff-aux-etats-unis-cette-racialisation-des-conflits-est-instrumentalisee-pour-une-election-tres-violente/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=andre-bercoff-aux-etats-unis-cette-racialisation-des-conflits-est-instrumentalisee-pour-une-election-tres-violente&utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=bcb4306a74-MAILCHIMP_NL&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-bcb4306a74-22813017&mc_cid=bcb4306a74&mc_eid=10beefac19 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ch ETZOL 29/08/2020 01:05

Il semble évident que certains n'hésitent pas à susciter toutes les passions, tous les ressentiments ,à sens unique, dans le cadre de la campagne électorale américaine, contre candidat Trump. Chaque évènement sera interprété à travers le prisme de la violence policière injustifiée, selon la couleur de la peau.
Il n'est pas jusqu'à cet acteur et cinéaste français, ultragauchiste de service qui ne remette une couche :

L’acteur et réalisateur avance que le problème de Donald Trump, « ce sont les Noirs, les immigrés, les pauvres, tous ceux qui ne sont pas comme lui ». « J’ai vraiment l’impression de voir la fin du monde en train d’arriver », s’alarme-t-il, avant d’ajouter : « Le 3 novembre, si il passe et qu’on doit se retaper quatre ans […]c’est le début de la fin de notre époque ».
Il va même jusqu’à estimer que la réélection du président américain signerait « le début d’une dictature américaine ».

Tellement excessif que cela en est dérisoire ! Un petit voyage en Chine ou en Corée du Nord permettrait à Mathieu Kassovitz de mieux assimiler l 'expérience concrète d'une dictature et pis encore, d'un totalitarisme.

C'est encore le même qui, à l'époque ou M Collomb était ministre de l'intérieur, traitait la police nationale française de "bande de bâtards"; et réalisait un film intitulé la Haine, sur les "violences policières", sans doute contre ce qu'il estime de jeunes et gentils délinquants, d'adorables dealers, ou encore de braves immigrés considérés à gauche comme une chance pour la France.

Des 2 côtés de l'Atlantique, même si, en France, nous ne sommes pas en campagne électorale officielle, c'est la même propagande, dans laquelle les "anti" ne reculent devant rien