Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Michel Onfray, ou l’intelligence en route (A écouter ET REECOUTER)

Si on devait caractériser le XXIe siècle d’après les observations que l’on a pu y faire au cours des vingt années écoulées, on pourrait dire qu’il se distingue jusqu’à présent par la défaite de l’intelligence, la progression du néant, la multiplication de l’agitation et la contagion de l’insignifiant. Ce dernier point est le ciment des trois premiers, quoique le tout premier en soit l’alpha et l’oméga. Merci à Michel Onfray de sonner le réveil de l’intelligence et tant pis - pour paraphraser L’Humanité du 4 juillet 1940* - si cela ne plait pas à certains bourgeois (prétendument éclairés) aussi stupide que malfaisants. Et bravo, Michel Onfray !

 

Ce que dit Onfray n’est pas sans rappeler l’évangile selon Saint Matthieu (23, 24), quand le Christ dit : « Guides aveugles ! Vous filtrez le moucheron, et vous avalez le chameau ! ». On croirait même entendre Onfray dire que, bien au-delà de la misérable conjoncture sanitaire, tout l’appareil d’État - autrement dit Macron et compagnie - fait aux mouches tout ce qu’il nous fait faire par le chameau. En parfaite connaissance de cause, bien sûr, pour ne pas dire en parfaite intelligence avec l’ennemi.

 

https://youtu.be/aspZWsrNk50

 

 

* Juillet 1940, le port du masque, déjà : « Il est particulièrement réconfortant en ces temps de malheur de voir de nombreux travailleurs parisiens s’entretenir avec les soldats allemands, soit dans la rue, soit au bistro du coin. Bravo camarades, continuez même si cela ne plaît pas à certains bourgeois aussi stupides que malfaisants ! La fraternité des peuples ne sera pas toujours une espérance, elle deviendra une réalité vivante. » (L’Humanité, 4 juillet 1940) 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article