Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Les émeutes américaines en trois questions.

Une bavure policière aux USA déclenche des conséquences graves. Le Scrutateur reviendra dès demain sur ces événements sur lesquelles des apprentis sorciers se sont jetés avec avidités. Il va falloir réfléchir pour éviter d'être piégé par des racistes confirmés dans plusieurs des camps en présence, hélas raciaux. (LS).

________________________


 

Tour d'horizon d'une situation explosive, à cinq mois de la présidentielle américaine et alors que le pays est encore en pleine pandémie de coronavirus.

Par Le Figaro avec AFP


 

Les Etats-Unis sont secoués depuis mardi par de violentes manifestations dénonçant les brutalités policières et le racisme, d'une ampleur évoquant les grandes manifestations contre la guerre du Vietnam et pour les droits civiques des années 60.

Comment tout a commencé?

Les manifestations ont commencé mardi dans la ville de Minneapolis, dans l'Etat du Minnesota, au lendemain de la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo, immédiatement devenue virale. Cette dernière montre un homme noir, George Floyd, maintenu au sol par un policier blanc, le genou appuyé sur son cou pendant près de neuf minutes, alors que M. Floyd répétait, «Je ne peux pas respirer», et que des passants s'inquiétaient de son état.

À lire aussi : Notre reportage à Minneapolis, dans l’épicentre des émeutes qui enflamment les États-Unis

M. Floyd a été déclaré mort peu après, devenant immédiatement le nouveau symbole de violences policières récurrentes contre les Noirs, à l'origine d'une série de manifestations violentes, depuis l'affaire Rodney King à Los Angeles au début des années 1990 jusqu'à la mort d'Ahmaud Arbery en février en Géorgie, en passant par Eric Garner à New York en 2014, qui ont alimenté le mouvement #BlackLivesMatter créé en 2013.

L'agent qui l'a plaqué au sol, Derek Chauvin, a été inculpé pour homicide involontaire vendredi, mais les trois collègues qui l'ont laissé faire restent en liberté.


 

Lire la suite, avec les videos ICI : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/les-emeutes-americaines-en-trois-questions-20200601

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article