Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1 ) Moutons de Panurge. 2) M de P, suite. 3 ) Rousseau.
1 ) Moutons de Panurge. 2) M de P, suite. 3 ) Rousseau.
1 ) Moutons de Panurge. 2) M de P, suite. 3 ) Rousseau.

1 ) Moutons de Panurge. 2) M de P, suite. 3 ) Rousseau.

Sous ce titre générique je projette de publier, aussi souvent que cela me sera possible, une rubrique destinée à faire réfléchir ceux qui en éprouvent le désir ou le besoin. Elle consistera en des textes de longueur variées, parfois très courts, et de genre différents : littéraire, politique, psychologique, humoristique, etc. (Le Scrutateur).

 

--------------------------------------------------------------------

 

«  Parmi les singularités qui distinguent le siècle où nous vivons, de tous les autres, est l'esprit méthodique et conséquent qui depuis 20 ans dirige les opinions publiques. Jusqu'ici ces opinions erraient sans suite et sans règle au gré des passions des hommes; et ces passions s'entrechoquant sans cesse faisaient flotter le public de l'une à l'autre sans aucune direction constante. Il n'en est plus de même aujourd'hui. Les préjugés eux-mêmes ont leur marche et leurs règles; et ces règles auxquelles le public s'est asservi sans qu'il s'en doute, s'établissent uniquement par les vues de ceux qui le dirigent. Depuis que la secte philosophique s'est réunie en un corps, sous des chefs, ces chefs, par l'art de l'intrigue auquel ils se sont appliqués, devenus les arbitres de l'opinion publique, le sont par elle de la réputation, même de la destinée des particuliers, et, par eux de celle de l'Etat ».

Jean-Jacques Rousseau. 

 

(L'actualité de ce mois de juin montre que le poids de ce que l'on appelait pas encore les médias était déjà considérable. Philosophe, homme libre J-J Rousseau se rebiffe, appréhendant les risques de manipulation, et l'esclavagisation des êtres humains, au nom des grands principes. LS).

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article