Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Visionnez ce film génial : 1984, de Georges Orwell, qui démonte admirablement le processus en cours d'esclavagisation de notre humanité. (Et partagez cet article avec vos amis).
Visionnez ce film génial : 1984, de Georges Orwell, qui démonte admirablement le processus en cours d'esclavagisation de notre humanité. (Et partagez cet article avec vos amis).
Visionnez ce film génial : 1984, de Georges Orwell, qui démonte admirablement le processus en cours d'esclavagisation de notre humanité. (Et partagez cet article avec vos amis).

J'évoque souvent ce film (1984 de Georges Orwell) sur ce blog. J'en possédais une version cinématographique en français, et m'en suis servi pour l'analyser dans le cadre du cercle Saint-Exupéry (pour les jeunes) ou du cercle Gabriel Marcel (pour les adultes). Cette version en français constituait une cassette devenue inutilisable depuis la disparition des magnétoscopes. J'ai pu en trouver un lien avec la version originale en anglais, sous-titrée en Français. Elle n'est pas complète, mais l'ensemble est très accessible, en tout cas pour ceux qui désirent s'instruire sur l'un des dangers qui menacent nôtre civilisation tout entière, et actuellement la civilisation techniquement la plus avancée (vers quoi ?) la civilisation occidentale.

Orwell, homme de gauche à l'origine, libéral libertaire comme on peut dire, était un visionnaire. Aujourd'hui l'année 1984 est une date historique, nous sommes en 2020. et le prototype dont il s'est servi n'existe plus : le totalitarisme stalinien, communiste.

Mais le communisme est encore une redoutable menace, notamment dans la Chine dite populaire. Et le totalitarisme a pris des tournures nouvelles, encore plus sophistiquées pour asservir l'homme et le transformer en esclave d'une très petite minorité avide de pouvoir et de domination. Ce totalitarisme doux est à l'oeuvre, et grâce aux progrès de la technique et en mesure de parvenir à la domination en douceur comme on peut le voir à l'oeuvre dans un autre livre génial Le meilleur des mondes d'Aldous Huxley, dont aucun metteur en scène n'a encore, à ma connaissance osé s'atteler à le produire.

Je propose ci-dessous deux liens. Le premier en trois minutes se propose de décrire la NOVLANGUE, la langue nouvelle destinée à désarmer l'être humain, à son insu, de tout moyen de résister au long processus de destruction de sa capacité lutter par la culture et l'esprit critique face à la dictature en marche.

Le deuxième est le film lui-même, en anglais, sous-titré, dont on nous offre ici une version honorable. Le film original durait 1h30 minutes.

Diffusez cet article en le partageant le plus possible avec vos amis et connaissances. (Le Scrutateur).

 

  1. L'utilisation perverse de la langue (la NOVLANGUE).

 

https://www.youtube.com/watch?v=cImpzHYT84s

 

 

      1. Le film : 1984.

 

https://www.youtube.com/watch?v=Wp7FxIawjvc&feature=share&fbclid=IwAR2cQyhb9pHXp0unkIHIH9FNZQL9N9-fzxc0W_VAO6Ybe03RG4scXTCYrXg

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article