Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Scénario catastrophe pour l’Afrique désormais touchée par le coronavirus.

Bien sûr, non pas l'Afrique mais les associations africanistes (équivalentes à nos mouvements indépendantistes et « antiracistes » aux Antilles et à la Réunion) les plus virulentes (étymologie : « virulent :

Infectieux, contagieux. | Maladie virulente. — Vieilli. Contenant un virus »

font flèche de tout bois pour dénoncer en Coronavirus une « maladie de blancs ».

Passons sur ces délires. L'Afrique est menacée gravement par le Covid-19.

L'article qui suit (voir le lien, plus bas) expose la situation qui risque de devenir une catastrophe.

Un point commun avec la Guadeloupe cependant : le manque d'eau. Dans certaines, trop nombreuses communes de notre département ; l'eau est une denrée rare, ce qui pose problème pour se laver les mains comme il est recommandé. Mais chez nous difficile de mettre en cause l'inaction du gouvernement fwancè. Nos compatriotes savent à ce sujet qui sont les coupables. (LS) ;

 

Scénario catastrophe pour l’Afrique désormais touchée par le coronavirus

INFOGRAPHIE - S’il n’est pas aidé, ce continent, où le confinement est impossible, risque de servir de réservoir au virus, qui reviendra alors dans les pays du Nord.

 

(https://www.lefigaro.fr/international/scenario-catastrophe-pour-l-afrique-desormais-touchee-par-le-coronavirus-20200401 )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Encore un délire de Rokhaya : le virus du privilège banc

La revue Valeurs Actuelles révèle que: "Rokhaya Diallo, l’écri-vaine qui nie notamment l’existence du racisme anti-Blancs sur les réseaux sociaux, a longuement commenté la crise sanitaire du coronavirus dans les colonnes de TRT World.
La médiatique polémiste explique, dans cette tribune titrée « Le coronavirus révèle un autre virus : le privilège blanc », que la fermeture des frontières pour éviter la propagation du virus révèlerait des différences de traitement si l’on est originaire d’un pays occidental ou d’un pays en voie de développement.
« Lorsqu’un Occidental se rend dans un autre pays, il est considéré comme un expatrié libre et aventureux et admiré pour sa curiosité à l’égard du monde. Mais lorsque le même mouvement est effectué d’un pays en développement vers un pays plus riche, le regard n’est pas aussi bienveillant. L’étiquette 'migrant' est réservée à un type particulier de mouvement qui porte l’idée que quelqu’un est sur le point de devenir un fardeau pour les autres sans y être invité ».

Ah!Les gentils migrants, qui refusent le confinement et tendent des pièges aux forces de l'ordre..
pour venir ensuite remplir les hôpitaux de l'ile de France .

Ce "type particulier de mouvement" s'appelle invasion d'abord masculine, suivie d' occupation et de sédition, à laquelle ne manquent que les éléphants d'Hannibal !

Delenda est Carthago ?
Répondre